Afrique du Sud : vaccination anti-COVID à partir de 12 ans

>>Le nombre de cas de COVID-19 en Afrique atteint 7,87 millions

>>Afrique du Sud : les scientifiques surveillent un nouveau variant

L'Afrique du Sud va commencer la vaccination contre le COVID pour les adolescents à partir de 12 ans la semaine prochaine et offrir une possibilité de troisième dose aux personnes présentant des problèmes d'immunité, a annoncé vendredi 15 octobre le ministère de la Santé. "Nous sommes prêts à ouvrir la campagne de vaccination aux 12-17 ans, qui se trouvent pour la plupart en éducation secondaire", a affirmé le ministre de la Santé, Joe Phaahla, lors d'une conférence de presse. Selon la loi sud-africaine, les enfants à partir de douze ans n'ont que leur consentement à donner pour être vaccinés, sans nécessité d'une autorisation parentale. À partir de mercredi 13 octobre, les enfants pourront recevoir une première dose du vaccin de Pfizer, une deuxième étant prévue après étude approfondie des éventuels effets secondaires, a précisé le ministre. Plus d'un tiers des adultes en Afrique du Sud, pays du continent le plus touché par le COVID-19, ont reçu au moins une dose de vaccin, a-t-il ajouté. L'Afrique du Sud a également mis en place un système de certification digitale de la vaccination, nécessaire pour participer à des réunions de masse, et notamment les évènements sportifs. Concernant les personnes présentant des troubles de l'immunité, le ministre a indiqué qu'elles pourraient bénéficier de "boosters" vaccinaux, mais seulement sur recommandation médicale.


APS/VNA/CVN

back to top