Le président par intérim du Sri Lanka décrète l'état d'urgence

Le président par intérim du Sri Lanka, Ranil Wickremesinghe, a décrété l'état d'urgence dans l'ensemble du pays à partir de lundi 18 juillet.

>>Le président démissionne, fin des occupations de bâtiments publics

>>Le président sri-lankais est arrivé à Singapour

Des soldats de l'armée déployés à Sri Jayawardenepura Kotte, au Sri Lanka.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon un avis spécial publié dans le Journal officiel du gouvernement, M. Wickremesinghe a décrété l'état d'urgence dans l'intérêt de la sécurité publique, de la protection de l'ordre public et du maintien des fournitures ainsi que des services essentiels à la vie de la communauté.

Le Parlement du Sri Lanka doit élire un nouveau président le 20 juillet après la démission de Gotabaya Rajapaksa, qui s'est envolé pour Singapour via les Maldives, dans un contexte de grave crise économique dans ce pays d'Asie du Sud.

Les nominations pour les candidats à la présidence seront appelées mardi 19 juillet.

Xinhua/VNA/CVN