Le Premier ministre palestinien exhorte l'ONU à proposer une nouvelle initiative de paix au Moyen-Orient

Le Premier ministre palestinien Mohammed Shtayyeh a appelé vendredi 2 décembre les Nations unies à proposer une nouvelle initiative de paix au Moyen-Orient afin de mettre fin au conflit avec Israël.

>> Les dirigeants s'engagent à assurer la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient 

>> Le Vietnam réaffirme sa position constante sur la question palestinienne

Un membre des forces de sécurité israéliennes en position lors de heurts avec des manifestants palestiniens à Beit Ommar, au nord d'Hébron, le 29 novembre en Cisjordanie occupée.
Photo : AFP/VNA/CVN

Cet appel a été lancé lors d'une rencontre virtuelle organisée par la Commission économique et sociale pour l'Asie occidentale (CESAO) au siège de l'ONU à New York pour marquer la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

Il a exhorté les membres de l'ONU à soutenir la demande de la Palestine d'obtenir le statut de membre à part entière de l'ONU, à faire pression sur l'Etat hébreu pour qu'il autorise la tenue d'élections législatives en Palestine et à le tenir "pour responsable des crimes qu'il a commis contre les Palestiniens".

Les Palestiniens entendent établir un État indépendant au côté d'Israël dans les territoires saisis par ce dernier en 1967, dont la Cisjordanie et la bande de Gaza, avec Jérusalem-Est pour capitale, tandis que l'Etat hébreu insiste sur une Jérusalem unifiée comme étant sa capitale éternelle.

Mardi 29 novembre, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a réaffirmé son soutien à la solution à deux Etats à l'occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

"La position des Nations Unies est claire : la paix doit avancer, l'occupation doit cesser. Nous sommes résolus dans notre engagement à réaliser la vision de deux Etats -Israël et la Palestine- vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, avec Jérusalem comme capitale des deux États", a-t-il déclaré dans un message. 

Xinhua/VNA/CVN

back to top