23/01/2022 17:03
Après de nombreuses années de déclin, en 2021, la filière poivre a montré des signes de reprise, retrouvant sa position parmi les produits d'exportation de plus d'un milliard d'USD.
>>Davantage d'opportunités d'exportation de poivres vers l'Europe
>>L’agriculture vietnamienne termine l’année en apothéose

Plantation de poivre dans la province de Dak Nông, au Centre.

Photo : VNA/CVN

Selon l’Association vietnamienne du poivre, après une longue période de forte baisse des prix, entre 2020 et 2021, le prix du poivre est passé progressivement de 48.000 dôngs le kilo à 90.000 dôngs le kilo. Bien que ce prix soit inférieur de moitié par rapport à l'apogée de la filière auparavant, il a permis aux producteurs  de récupérer des revenus.

En raison de mauvaises conditions météorologiques et du COVID-19 en 2021, de nombreux producteurs n'ont pas obtenu la production escomptée. En outre, selon un représentant de l'International Peppers Community (IPC), plusieurs pays producteurs comme l'Indonésie et l'Inde ont connu des pénuries de matières premières. Par ailleurs, la réouverture de magasins et restaurants dans plusieurs pays a fait augmenter le prix du poivre.

Selon des experts, l’offre en 2022 serait inférieure à la demande.

Nguyên Nam Hai, président de l’Association vietnamienne du poivre, a souligné la nécessité d’une planification claire des cultures, de la production, de la qualité pour que la filière retrouve progressivement sa position d’autrefois.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires prennent leur destin en main

Le Vietnam délie les nœuds pour relancer son tourisme Le Vietnam a abandonné mi-mai les exigences de test COVID-19 pour les visiteurs entrant dans le pays, une décision qui devrait stimuler la reprise de l’industrie touristique du pays.