Le PNUD s'engage à soutenir le Vietnam dans la transition énergétique verte

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) est prêt à soutenir le gouvernement vietnamien dans l’élaboration et la mise en œuvre du plan de mobilisation des ressources du partenariat pour une transition énergétique juste (JETP) en 2023, a affirmé sa représentante résidente au Vietnam, Ramla Al Khalidi.

>> Accord international pour soutenir les objectifs climatiques et énergétiques du Vietnam

>> L'ONU apprécie l'achèvement par le VN du Partenariat pour une transition énergétique juste

>> Le Vietnam veut élargir sa coopération avec l’Australie dans la transition énergétique

La représentante résidente du PNUD au Vietnam, Ramla Al Khalidi. Photo : VNA/CVN

"Cela inclut nos services éprouvés d'assistance technique aux gouvernements dans des projets de transition verte/NAMA (mesures d'atténuation appropriées au niveau national), qui peuvent aider le Vietnam à identifier des instruments publics efficace de réduction des risques pour promouvoir et intensifier les investissements du secteur privé dans le plan de mobilisation des ressources du JETP", a-t-elle affirmé dans un interview accordée à l'Agence Vietnamienne d'Information (VNA) à l'occasion du Têt traditionnel du Vietnam (Nouvel An lunaire).

Selon elle, le PNUD lance des évaluations sur l'impact de l'élimination progressive de l’électricité produite au charbon et de la transition énergétique au Vietnam et définit des significations spécifiques de ces processus pour le pays. Comme le Vietnam s'engagera sur une voie plus verte et plus résiliente au cours des trois à cinq prochaines années, y compris le JETP, le pays doit accélérer les préparatifs d'un ensemble d'instruments publics pour réduire les risques liés aux investissements dans les énergies renouvelables et concevoir un processus juste et réalisable pour éliminer progressivement l’utilisation du charbon dans les entreprises publiques et les centrales électriques au charbon à capitaux étrangers, a-t-elle suggéré.

Des assistances dans divers domaines

Ramla Al Khalidi a déclaré que le Document de programme Pays du PNUD pour le Vietnam définit les domaines de coopération entre le PNUD et le gouvernement vietnamien jusqu'en 2026. Le PNUD Vietnam soutient actuellement le pays dans la réduction de la pauvreté, le développement humain, l'augmentation de la participation des citoyens et des droits de l'homme, l'amélioration de la transparence et de la responsabilité, l’intensification efficace de l'atténuation et l'adaptation au changement climatique, la gestion des risques de catastrophes, la promotion de l'économie circulaire et le déploiement durable d'énergies propres et renouvelables avec un processus juste, et la gestion durable des ressources naturelles.

Sur le plan institutionnel, le PNUD a contribué à divers aspects pour renforcer la préparation du Vietnam à la gouvernance du changement climatique, les capacités institutionnelles et les cadres réglementaires aux processus de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

"Cela inclut notre récente contribution pour soutenir le renforcement des Contributions déterminées au niveau national (CDN) du Vietnam et la dernière Stratégie nationale sur le changement climatique (NCCS) jusqu’en 2050 pour concrétiser l'ambition d’atteindre zéro émission nette", a-t-elle partagé.

Un parc éolien à Quang Tri (Centre). 
Photo : VNA/CVN

Dans les années à venir, le PNUD se concentrera sur le soutien à l'amélioration du cadre de transparence pour la mise en œuvre des CDN conformément à l'article 15 de l'Accord de Paris, et sur une réforme politique globale conforme à l'objectif "zéro émission nette" pour 2050 et aux objectifs mondiaux d'adaptation avec un processus juste, y compris la préparation à la législation sur le changement climatique et l'autonomisation des jeunes et des femmes dans tout le processus de prise de décision sur le climat.

Sur le plan financier, le PNUD s'emploie à aider le Vietnam à introduire les instruments financiers nécessaires tels qu'une taxe sur le carbone et à se préparer à mettre en place un marché du carbone pour le système d'échange de quotas d'émission, tout en concevant des mesures d’incitation, y compris des programmes innovants de financement et d'assurance verts pour stimuler les investissements nationaux et internationaux dans les actions climatiques, a déclaré Ramla Al Khalidi.

Actuellement, le PNUD travaille directement avec des communautés locales et provinces pour financer stratégiquement les paiements pour les services écosystémiques et le tourisme axé sur la nature.

Concernant l'assistance technique, elle a souligné que le PNUD est en train de présenter des solutions plus intégrées et plus innovantes pour favoriser la mise en œuvre des mesures prioritaires dans les CDN et la NCCS du Vietnam. Celles-ci comprennent des partenariats avec les autorités municipales et provinciales pour promouvoir la transition verte des transports ou la chaîne d'approvisionnement de l'agriculture verte vers des systèmes à faible émission de carbone et résilients.

Le PNUD déploie plusieurs travaux pour promouvoir l'économie circulaire, par exemple le soutien à l’élaboration de politiques, la formation d’entreprises, le développement de modèles communautaires au service de la gestion des déchets et la recherche de solutions innovantes contre la pollution plastique de l’océan, a-t-elle ajouté.

Elle a indiqué que la réalisation d'une transition énergétique juste nécessitera un effort d'investissement sans précédent, qui obligera tous les secteurs, gouvernement, entreprises, communautés et ménages, à réorganiser leurs priorités et même à sacrifier certains intérêts personnels.

VNA/CVN

back to top