25/09/2020 23:26
Vendredi soir 25 septembre, à Hanoï, le Premier ministre (PM) Nguyên Xuân Phuc a assisté à une cérémonie marquant l'inauguration de 1.000 centres d'examen et de traitement médicaux à distance.
>>Le PM exhorte à maintenir l'application stricte des mesures contre le COVID-19
>>Les autorités sanitaires font le point sur la lutte anticoronavirus

Cérémonie d'inauguration de 1.000 centres d'examen et de traitement médicaux à distance, le 25 septembre à Hanoï. Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

L’événement par visioconférence a également vu la participation du vice-Premier ministre Vu Duc Dam, de dirigeants de plusieurs ministères, organes et localités, ainsi que plus de 5.000 médecins à travers le pays et d’hôpitaux au Laos et au Cambodge.

Après plus de deux mois de mise en œuvre du Projet d'examen et de traitement médicaux à distance pour la période 2020-2025, le ministère de la Santé a coopéré avec le ministère de l'Information et de la Communication, le ministère de la Défense et le groupe Viettel pour établir des connexions entre des établissements d'examen et de traitement médicaux, en particulier ceux dans les zones reculées et défavorisées. À ce jour, plus de 1.000 points d'examens et de traitement médicaux ont été connectés à près de 30 hôpitaux centraux et hôpitaux de Hanoï et de Hô Chi Minh-Ville.

Grâce à ces connexions, de nombreux patients graves ont été traités avec succès sans avoir besoin d’être transportés vers les hôpitaux de niveau supérieur.

Promouvoir l'image du secteur de la santé

En particulier, le projet a des liens avec un certain nombre d'hôpitaux au Laos et au Cambodge. C'est une étape importante pour promouvoir l'image du secteur vietnamien de la santé.

Le ministre par intérim de la Santé, Nguyên Thanh Long, s'exprime lors de l'événement, le 25 septembre à Hanoï. Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Lors de la cérémonie, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et les délégués ont assisté à un processus de consultation en ligne entre des médecins de grands hôpitaux et ceux du district insulaire de Cô Tô (Nord) ou de Dà Nang (Centre)...

Dans son discours, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné qu'il s'agissait d'une grande avancée du secteur de la santé, surtout dans le contexte de COVID-19. Il a affirmé que dans la "nouvelle normalité", l'expansion des examens et des traitements médicaux à distance serait toujours très nécessaire.

Selon le chef du gouvernement, l’examen et le traitement médicaux à distance favorisent non seulement l'accélération du processus d'innovation et l'amélioration de l'efficacité du secteur de la santé, mais contribuent également à créer une base numérique pour le secteur de la santé en archivant des documents et des données pour des recherches ultérieures.

Le Premier ministre a déclaré souhaiter que les points connectés dans le cadre du projet augmente et que le réseau d'examen et de traitement médicaux à distance s’élargisse rapidement à plus de 14.000 établissements médicaux dans tout le pays.

Vu ce succès, Nguyên Xuân Phuc a encouragé le ministère de la Santé à continuer à mettre en œuvre des programmes et des projets d'application de technologies modernes pour devenir l'un des principaux ministères et agences en termes de mise en œuvre du Programme national de transformation numérique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Tourisme post-COVID-19 : Dà Nang lorgne le marché singapourien Une conférence en ligne présentant l'offre touristique de Dà Nang sur le marché de Singapour a été organisée lundi 19 octobre par le Service du tourisme de Dà Nang et le Bureau commercial du Vietnam à Singapour.