11/07/2020 14:19
Raymond Peynet est un dessinateur humoristique français né à Paris le 16 novembre 1908 et mort le 14 janvier 1999 à Mougins dans les Alpes-Maritimes. Il est célèbre pour avoir créé en 1942 un couple d’amoureux présent sur de nombreux supports dont les timbres Poste.
>>La Marina, baie des anges
>>France : la cité médiévale de Carcassonne
>>Le Musée de l’automobile à Monaco

Entrée du musée.

À l’âge de 15 ans, il entre à l’école German-Pilon, future École des arts appliqués à l’industrie de Paris. À sa sortie, il travaille pour la presse et des catalogues de grands magasins.

Il créé les "amoureux" en 1942 à Valence et trouve son inspiration dans un kiosque à musique connu depuis sous le nom de kiosque Peynet, où le duo est souvent représenté.

C’est incontestablement grâce à ce petit couple charmant que le dessinateur s’est fait mondialement connaître : lui poète, violoniste aux cheveux longs habillé de façon désuète pour l’époque, et elle, jeune fille à peine sortie du couvent des Oiseaux. Leur amour est si touchant, il se dépeint sur un décor de tapis de roses, sous un air de flonflons du XVIIe siècle.

Les dessins de Raymond Peynet sont un pur enchantement de lignes, de détails, d’allusions coquines et tendres, d’attentions délicates mêlant drôlerie et poésie.

En France, deux musées sont consacrés à Peynet : un à Brassac-les-Mines, ville de la naissance de sa mère, et l’autre à Antibes. Au Japon, il existe aussi deux musées dédiés à son œuvre à Karuizawa et Okoyama.

Pourquoi Antibes ? L’attachement de Peynet pour la Cote d’Azur et plus particulièrement pour la ville d’Antibes remonte à ses  premières vacances en famille passées au bord de la méditerranée en 1947. Ses parents y feront l’acquisition d’une ancienne tour sarrasine qu’ils aménageront au rythme des vacances scolaires. En 1976, Raymond Peynet décide de s’installer avec sa femme dans un appartement du quartier de l’ilette  proche de la mer. Grâce à son art, il participe à l’essor de nombreuses manifestations antiboises, alternant expositions et affiches d’événements, notamment aux festivals de Bridge, à la Foire aux antiquaires ou encore aux journées corses etc.

Dès le début des années 1980 nait l’idée de créer un musée consacré à son œuvre, une proposition de Pierre Merli, maire de l’époque. Le projet est accueilli avec enthousiasme par l’artiste, il offrira en retour près de 300 œuvres rappelant ainsi la diversité et la richesse d’une carrière longue de plus de 50 ans. Le musée sera inauguré en 1995 par le dessinateur Plantu.


Texte et photos : Daniel AMBROGI/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.