Le ministre soudanais de la Défense décède lors de négociations au Sud-Soudan

>>Déploiement des opérations de maintien de la paix de l’ONU en 2017

>>La communauté internationale appelle au cessez-le-feu au Soudan du Sud

Le général Jamal al-Din Omar, ministre soudanais de la Défense, est mort mercredi 25 mars "de maladie" alors qu'il participait à des négociations de paix intersoudanaises à Juba, la capitale du Sud-Soudan, a indiqué le porte-parole de l'armée soudanaise. Le ministre "souffrait de maladies chroniques", a ajouté le général Amer Mohamed al-Hassan, sans autre précision. Dans un communiqué, la délégation soudanaise en charge des négociations à Juba a pour sa part affirmé que le ministre avait succombé à une "crise cardiaque alors qu'il accomplissait son devoir sacré" en servant son pays. M. Omar, né en 1960, avait été nommé ministre de la Défense après la chute du président Omar al-Béchir, chassé du pouvoir par l'armée sous la pression de la rue en avril 2019. Avant de devenir ministre, il avait dirigé le comité de sécurité et de défense du Conseil de transition, poste auquel il avait été nommé par son président, le général Abdel Fattah al-Burhane, en mai.


AFP/VNA/CVN

back to top