24/03/2020 15:06
>>L'épidémie avance en Afrique, mesures drastiques au Rwanda

Un des deux patients officiellement contaminés par le coronavirus au Zimbabwe est décédé dans la capitale Harare, ont annoncé lundi 23 mars les autorités qui ont décrété la fermeture des frontières pour tenter de lutter contre la pandémie COVID-19. Le ministre de la Santé et de la protection infantile, le Dr Obediah Moyo, "a confirmé la mort de Zororo Makamba, le deuxième patient testé positif au virus SARS-CoV-2 au Zimbabwe", selon son bureau. Ce patient, un journaliste zimbabwéen de 30 ans, était rentré le 9 mars au Zimbabwe via Johannesburg (Afrique du Sud), après un séjour à New York. Lundi soir 23 mars, le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa a par ailleurs annoncé une série de nouvelles mesures pour lutter contre le virus, dont la fermeture des frontières, sauf pour le transport de marchandises, et l'interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes. Les autorités avaient précédemment déjà décrété la fermeture des écoles et interdit à tout membre du gouvernement de voyager à l'étranger. Mais la semaine dernière, le président lui-même est passé outre cette dernière mesure : il s'est rendu en Namibie pour la prestation de serment samedi  21 mars de son homologue Hage Geingob.

APS/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.