Le milliardaire chinois Jack Ma va céder le contrôle de Ant Group

Le fondateur et ancien patron du géant chinois du e-commerce Alibaba, Jack Ma, va céder le contrôle de l'entreprise fintech Ant Group dans le cadre d'une restructuration, a annoncé samedi 7 janvier la société.

>> Jack Ma quittera la présidence d'Alibaba dans un an

>> Jack Ma quitte le poste de président d'Alibaba

>> La Chine somme Ant Group de se recentrer sur le paiement en ligne

Jack Ma, le fondateur d'Alibaba, juste avant un débat organisé par l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à son siège, Genève, le 2 octobre 2018.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'entreprise a annoncé samedi 7 janvier dans un communiqué qu'elle ajustait sa structure de propriété afin qu'"aucun actionnaire, seul ou conjointement avec d'autres parties, n'ait le contrôle de Ant Group".

Le communiqué dévoilait la structure complexe antérieure de la société, qui montrait que M. Ma contrôlait "indirectement" 53,46% des actions.

Il ne détiendra plus que 6,2% des droits de vote après l'ajustement, selon les informations contenues dans la déclaration.

"Cet ajustement est mis en œuvre pour renforcer encore la stabilité de notre structure d'entreprise et la durabilité de notre développement à long terme".

Dix personnes - dont le fondateur, la direction et le personnel - "exerceront leurs droits de vote de manière indépendante", a précisé la société.

L'ajustement ne modifiera pas les intérêts économiques des actionnaires.

L'introduction en bourse prévue par Ant Group aurait constitué un record mondial à l'époque et son retrait préjudiciable est intervenu alors que les autres intérêts commerciaux de M. Ma faisaient l'objet d'un examen officiel.

Pékin a également infligé à Alibaba une amende record de 2,75 milliards d'USD pour pratiques déloyales présumées.

AFP/VNA/CVN

back to top