14/07/2019 14:20
Chaque année, environ 12 milliards de bouteilles sont bouchées avec du liège naturel ou aggloméré. La majorité de ces bouchons sont produits au Portugal. Plus de 100.000 tonnes de liège sont récoltées à partir de chênes lièges portugais.
>>Les azulejos du Portugal

Artisan travaillant sur une sculpture à partir d’un seul morceau de liège.

Avec 50% des surfaces mondiales, le Portugal en est le premier pays producteur. Le chêne-liège, un arbre généreux qui peut vivre jusqu’a 300 ans, est une matière première 100% naturelle.

Il faut attendre que l’arbre ait plus de 40 ans pour produire des bouchons de qualité. La première levée du liège est réalisée lorsque l’arbre a environ 25 ans. La récolte se fera ensuite tous les neuf ans et pour les cent années à venir.

Les cinq étapes de l’écorçage (ou démasclage): ouvrir (fendre l’écorce avec une hache), séparer (la planche entre le tronc et le liège), découper (la planche de liège qui va être décollée), et extraire.

Le liège récolté est acheminé en usine pour y être traité, transformé et conditionné. J’ai rendu visite à la toute première d’entre elles - datant de 1935 - Novacortica dans la petite ville de Sao Bràs de Alportel dans le Sud du Portugal.

Les produits dérivés du liège: des bouchons certes, mais pas seulement, l’isolation, la musique (becs de clarinette, hautbois, saxophone, etc.), la décoration de l’habitat, isolant thermique, etc. Seulement 7% de la production est utilisée pour l’artisanat.

C’est Sandra Correia, fille de César Correia, fondateur de l’entreprise Novacortica, qui est la première à avoir eu l’idée d’utiliser cette matière pour la réalisation d’objets usuels (sacs, ceintures, chaussures,  chapeaux, parapluies, robes, etc.). Ayant revendu son brevet, de nombreux artisans en ont profité pour exploiter ce qui est devenu aujourd’hui un art reconnu et incontestable.

Texte et photos: Daniel AMBROGI/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 et ce nombre devrait atteindre 47 millions en 2030, soit une croissance annuelle de 9% à 11% durant cette période.