Le gouvernement demande des mesures pour faire face à la pénurie de médicaments et de matériel médical

Le vice-Premier ministre Trân Hông Hà a tenu le 25 février une séance de travail avec des responsables de différents ministères pour aborder les difficultés concernant l'achat de matériel médical.

>> Lancement du concours d’écriture "Les sacrifices silencieux" des médecins

>> Le Premier ministre souligne la nécessité d'accompagner le secteur de la santé

>> Améliorer la qualité, mission vitale pour les hôpitaux autonomes

Les hôpitaux doivent confronter aux difficultés concernant l'achat de matériel médical, de médicaments, de tests chimiques et de produits biologiques.
Photo : VNA/CVN 

Le vice-Premier ministre Trân Hông Hà a tenu le 25 février une séance de travail avec des responsables du ministère de la Santé, du ministère des Finances et du ministère du Plan et de l'Investissement, et des hôpitaux au ressort central pour aborder les difficultés concernant l'achat de matériel médical, de médicaments, de tests chimiques et de produits biologiques.

Trân Hông Hà a déclaré que malgré les difficultés et les obstacles, les dirigeants du gouvernement et des secteurs soutiendront le ministère de la Santé, redoubleront d'efforts et maintiendront le sens des responsabilités des scientifiques, des gestionnaires et des établissements médicaux.

Les ministères concernés ont également été invités à modifier rapidement les règlements et décrets sous leur autorité afin de résoudre les obstacles rencontrés par les hôpitaux.

Il a exprimé sa conviction qu'avec les efforts du ministère de la Santé, des ministères et des localités et avec l'attention particulière du Premier ministre, les problèmes du secteur de la santé seront traités de manière fondamentale et au plus tôt.

Le même jour, le Premier ministre Pham Minh Chinh a signé une dépêche officielle, demandant des mesures pour assurer l'approvisionnement en médicaments et en équipements et matériels médicaux pour les examens de santé et les traitements.

Dans la dépêche, le Premier ministre a chargé les ministères, les agences ministérielles et gouvernementales, les comités populaires des villes et provinces au niveau central d'inspecter rapidement la situation et de proposer des directives opportunes aux établissement de la santé pour résoudre le problème.

Les établissements médicaux doivent élever leur plus haut sens des responsabilités, rester actifs et flexibles en termes de planification d'achat et d'appel d'offres qui garantissent ouverture, transparence et efficacité.

Des missions spécifiques ont également été confiées au ministère du Plan et de l'Investissement, au ministère des Finances et au ministère de l'Information et des Communications.

VNA/CVN 

back to top