06/08/2020 14:09
Le ministre japonaisdes Affaires étrangères, Toshimitsu Motegi, a entamé mercredi 5 août une visite de trois jours dans la capitale britannique, pendant laquelle Londres et Tokyo espèrent progresser vers un accord commercial post-Brexit.
>>Brexit : l'UE et Londres se défient avant d'âpres négociations
>>Inflexible après le Brexit, le Royaume-Uni prêt au bras de fer avec l'UE

Le secrétaire britannique d'État des Affaires étrangères, Dominic Raab (gauche), et son homologue japonais Toshimitsu Motegi, le 8 février.  
Photo : Reuters/VNA/CVN

La visite officielle commence par un dîner mercredi soir 5 août avant de se poursuivre par deux jours de négociations commerciales.

Le chef de la diplomatie japonaise Toshimitsu Motegi rencontrera son homologue britannique Dominic Raab, ainsi que la ministre du Commerce international Lizz Truss.

Les deux parties, qui se rencontrent pour la première fois physiquement depuis le début des négociations commerciales par visioconférence le 9 juin, espèrent trouver rapidement un accord.

Avant son départ, Toshimitsu Motegi a confié au journal japonais Nikkei Asian Review qu'il comptait discuter avec Lizz Truss "de la conclusion rapide d'un nouveau partenariat économique entre le Japon et le Royaume-Uni". Il a dit "espérer" que cette rencontre constituera "la dernière étape des consultations" en raison d'un calendrier serré.

Sorti de l'Union européenne le 31 janvier dernier, le Royaume-Uni doit désormais signer avant la fin de l'année de nouveaux accords commerciaux avec l'UE mais aussi ses autres partenaires.

En l'absence d'accord, s'appliqueront les règles de l'Organisation mondiale du commerce, avec des droits de douanes élevés. Malgré de hautes ambitions portées par le concept de "Global Britain", le processus est à la peine. Non seulement les négociations avec l'UE sont dans l'impasse mais les discussions avec la plupart des grands partenaires de Londres, États-Unis en tête, n'ont pas encore abouti.

En juin, le négociateur japonais Hiroshi Matsuura avait prévenu dans le Financial Times que les négociations avec Londres devraient s'achever avant la fin juillet, afin de permettre au Parlement japonais de ratifier l'accord avant 2021.

"Nos deux parties se sont engagées à respecter un calendrier ambitieux afin de garantir qu'un accord entrera en vigueur d'ici la fin 2020", a déclaré cette semaine un porte-parole du ministère britannique du Commerce. Les échanges commerciaux du Royaume-Uni avec le Japon se sont élevés à plus de 30 milliards de livres (33 milliards d'euros) en 2019, selon le ministère du Commerce international.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Une campagne de communication pour stimuler le tourisme Une campagne de communication sur le thème "Bonjour Hô Chi Minh-Ville" se déroulera d’octobre à fin janvier pour promouvoir l’image d’une Hô Chi Minh-Ville sûre et conviviale et stimuler la demande touristique intérieure.