04/08/2020 08:48
Jean Castex a appelé lundi 3 août les Français à "ne pas baisser la garde" face au COVID-19 pour éviter "un reconfinement généralisé", lors d'une visite dans la métropole lilloise, où s'applique désormais le port du masque obligatoire dans des "lieux publics ouverts", comme dans de plus en plus de villes.
>>Rentrée scolaire partiellement masquée en Allemagne
>>Le Cambodge prolonge les exonérations fiscales pour les entreprises liées au tourisme

Jean Castex (2e à gauche) dans une usine de fabrication de masques le 3 août, à Roubaix.  Photo : AFP/VNA/CVN

Alors que la métropole fait face, comme d'autres régions françaises et européennes, à un regain de l'épidémie, le Premier ministre a appelé "chaque Française et chaque Français à rester très vigilant". "Le virus n'est pas en vacances. Nous non plus", a lancé l'ancien "Monsieur déconfinement" à l'issue de sa visite à Lille et à Roubaix.

"Il faut nous protéger contre ce virus, surtout sans faire arrêter la vie économique et la vie sociale, c'est-à-dire en évitant la perspective d'un reconfinement généralisé", a mis en garde le chef du gouvernement.

Le nombre de patients hospitalisés en réanimation a augmenté de 13 cas depuis vendredi 31 juillet, rompant avec la tendance à la baisse observée depuis avril (avec 29 nouvelles admissions au cours des dernières 24h), et 29 nouveaux décès ont été enregistrés parallèlement, selon un communiqué lundi 3 août de la Direction générale de la santé (DGS).

En revanche, 556 nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés dans les dernières 24 heures, a rapporté la DGS, soit moins que les jours de la semaine précédente.

M. Castex, qui multiplie les déplacements depuis sa prise de fonction début juillet, était accompagné du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, avant d'être rejoint par le ministre délégué aux PME, Alain Griset.

À l'Agence régionale de santé, le docteur Patrick Goldstein, chef du pôle de l'urgence et du Samu du Nord au CHU de Lille, a souligné que "la dynamique est très inquiétante, il faut absolument (la) casser".

Dans la métropole lilloise, qui compte 95 communes regroupant 1,2 million d'habitants, le taux de positivité atteint 3%, un niveau "trois fois plus élevé que dans le reste du département", et le taux d'incidence s'établit désormais à 38 personnes contaminées pour 100.000 habitants contre 17 deux semaines plus tôt.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.