Bundesliga
Le Bayern s'en sort grâce à Kimmich, Leipzig se rapproche

Menés pendant presque toute la rencontre, le Bayern Munich a arraché mardi soir 24 janvier le match nul contre Cologne (1-1) grâce à une frappe des 30 m de Joshua Kimmich, mais voit Leipzig, vainqueur face à Schalke, revenir à quatre points.

>> Allemagne : Lewandowski, Schick, Haaland, bras de fer de buteurs en Bundesliga

Joshua Kimmich égalise pour le Bayern face au FC Cologne Munich, le 24 janvier. 
Photo : AFP/VNA/CVN

À trois semaines d'affronter le Paris SG en huitième de finale aller de la Ligue des champions, le Bayern Munich s'est fait peur et a évité un deuxième revers cette saison sur une superbe frappe de Joshua Kimmich, imparable pour le gardien de Cologne Marvin Schwäbe, pourtant parfait pendant 90 minutes.

En ce début 2023, le Bayern fait du surplace, puisque pour la reprise de la Bundesliga, il s'était déjà contenté du match nul, après avoir mené au score à Leipzig.

Avec 36 points, le Bayern conserve la tête du championnat, mais la large victoire de Leipzig mardi en début de soirée permet aux Taureaux rouges de se remettre parfaitement dans le sillage des décuples champions d'Allemagne en titre, à quatre points (32).

Mardi soir 24 janvier, dans une Allianz Arena frigorifique, le Bayern a été mené dès la 4e minute. Sur un corner tiré par Florian Kainz, le vice-champion du monde français Dayot Upamecano a été devancé par Julian Chabot, et Ellyes Skhiri au second poteau a pu ouvrir le score pour Cologne.

Yann Sommer, qui disputait son deuxième match avec le Bayern, n'a rien pu faire sur la tentative de l'international tunisien.

L'entraîneur du Bayern Munich, Julian Nagelsmann, apprécie modérément la prestation de ses joueurs face à Cologne, le 24 janvier. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Les Munichois ont eu plusieurs occasions en première période pour égaliser, mais soit le gardien et capitaine de Cologne Marvin Schwäbe a pu repousser les tentatives de Serge Gnabry (14e) ou de Benjamin Pavard (44e), soit les centres munichois n'ont pas trouvé preneurs.

Et les hommes de Julian Nagelsmann ont évité la correctionnelle à la demi-heure de jeu, sur un contre mené tambour battant par Linton Maina, mais le centre de Kainz pour Skhiri a été repoussé d'extrême justesse par Yann Sommer.

Les entrées de Kingsley Coman et de Ryan Gravenberch, pour Gnabry et Gorerzka, au retour des vestiaires ont apporté plus de solutions offensives. Les Munichois ont continué à se créer des occasions, mais sont toujours tombés sur Schwäbe.

Retour en force de Wolfsburg

C'est finalement grâce l'inspiration de Kimmich à la 90e minute que les 75.000 supporters munichois de l'Allianz Arena ont pu exploser de joie, alors que Nagelsmann a tenté le tout pour le tout avec trois attaquants -Eric Maxim Choupo-Moting, Thomas Müller et Mathys Tel- dans les dix dernières minutes.

Le Bayern a encore trois matches de championnat (Francfort, Wolfsburg et Bochum) et un en Coupe (huitième de finale contre Mayence) pour signer une première victoire en 2023, avant de défier le Paris SG en huitième de finale aller de la Ligue des champions le 14 février.

Les joueurs du RB Leipzig ont surclassé Schalke 04 6-1 à Gelsenkirchen, le 24 janvier. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Le RB Leipzig qui a corrigé la lanterne rouge Schalke (6-1) sur la pelouse de Gelsenkirchen, grâce à des buts d'André Silva (7e, 45e), Benjamin Henrichs (15e), Timo Werner (45e), Dani Olmo (83e) et Yussuf Poulsen (89e), réalise donc la bonne opération de la soirée.

Et mercredi soir, l'Eintracht Francfort de Randal Kolo Muani, Fribourg et l'Union Berlin ont l'occasion de revenir à trois points des Bavarois.

L'Union Berlin se déplace à Brême alors que Francfort reçoit Fribourg. L'Eintracht aborde une semaine cruciale, pusiqu'il se déplacera à Munich pour le choc de la Bundesliga.

À noter également l'incroyable remontée au classement de Wolfsburg, qui a signé sa sixième victoire consécutive en Bundesliga mardi soir sur la pelouse du Hertha Berlin, pour se hisser à la sixième place avec 29 points.

Avant-derniers après la 7e journée à la mi-septembre, les hommes de Niko Kovac sont depuis invaincus.

AFP/VNA/CVN

back to top