26/03/2020 11:39
Trois ans seulement après sa création, la startup Chatbot Vietnam est estimée à plus d’un million d'USD. Lê Anh Tiên, son président fondateur, a été l’une des dix figures exemplaires de la jeunesse vietnamienne en 2019.
>>Dix jeunes figures exemplaires du Vietnam en 2019 à l’honneur
>>Des jeunes s’engagent dans la lutte contre la salinisation

Lê Anh Tiên, président fondateur de Chatbot Vietnam.
Photo : LD/CVN

Quelque 13.400 entreprises et quelque dix millions de clients vietnamiens, taïwanais, sud-coréens, japonais et américains utilisent régulièrement botbanhang, le chatbot ou dialogueur (en français) créé en 2017 par Lê Anh Tiên et ses deux amis, Hoàng Minh Phu et Nguyên Dinh Tung.

Botbanhang permet à ses utilisateurs de communiquer via une messagerie type Messenger, Zalo ou Viber, de rechercher un produit, ou encore de sélectionner un fournisseur. "Botbanhang permet aux entreprises d’optimiser l’interaction avec leurs clients. Il offre aux e-commerçants de nouveaux horizons et les aide à mieux comprendre et fidéliser leur clientèle", précise Lê Anh Tiên. 

Passionné par l’informatique dès son plus jeune âge, Lê Anh Tiên a obtenu son diplôme de programmeur international en même temps que son baccalauréat. Pendant quatre ans sur le banc de l’École polytechnique de Dà Nang, il a mené une vingtaine de recherches et créé plusieurs logiciels dont certains ont été hautement primés. Parmi ses inventions, on retient les lunettes intelligentes MultiGlass, qui ont été publiées dans le Livre d’or des Innovations de 2016 et pour lesquelles il a reçu le prix d’encouragement lors du concours Les Talents du Vietnam. Ces lunettes qui permettent aux personnes handicapées de se servir d’un ordinateur avec les seuls mouvements de leurs yeux et de leur tête, viennent d’être améliorées avec la fonction anti-somnolence pour éviter l’endormissement au volant.

En pleine crise du coronavirus, Lê Anh Tiên et ses collaborateurs ont mis au point un deuxième chatbot-dialogueur intitulé "Réseau médical en ligne". "Cette plateforme permet de rendre compte au jour le jour de l’évolution du COVID-19 à travers le monde. Il donne la liste des pays infectés, le nombre précis de malades, de guéris et de morts dans chaque pays. Elle relaye également les préconisations de l’Organisation mondiale de la santé sur les mesures préventives et des articles parus dans la presse officielle. J’espère contribuer ainsi à combattre les  fausses informations", explique Tiên.  14.000 personnes sont d’ores et déjà abonnées au "Réseau médical en ligne".

"Créatif et dévoué, Tiên offre à ses utilisateurs des produits de qualité qui, au-delà de leur utilité quotidienne, participent au règlement de questions nationales. Son succès dans les affaires encourage les jeunes Vietnamiens à créer leurs propres startups", a déclaré Nguyên Thi Thu Vân, une responsable de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh. Enthousiaste, curieux et déterminé, Lê Anh Tiên n’a pas peur des échecs qui, selon lui, font partie des étapes de la réussite.
 
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.