18/03/2020 19:04
Créée en 1989, Tân Cang Sài Gon est propriétaire de 16 ports situés du Nord au Sud du Vietnam. Ses excellents résultats de 2019 lui ont permis de figurer parmi les 20 premières sociétés mondiales d’exploitation portuaire.

>>La Compagnie générale de Tân Cang Saigon souffle ses 30 bougies
>>Tân Cang Sai Gon exhortée à remplir sa mission de défense et économique
>>Tân Cang - Sài Gon met en service de nouveaux ouvrages portuaires


Au port de Cát Lái à Hô Chi Minh-Ville, les camions font la queue pour décharger leurs marchandises, les grues fonctionnent à pleine capacité. Cát Lái est le plus grand port à conteneurs du Vietnam et le 25e au niveau mondial.


Le travail est tout autant soutenu dans le centre logistique de Tân Cang où les transporteurs s’affairent à remplir les formalités. Ce centre gère 700 camions, remorques et barges qui transportent des marchandises dans tout le pays, mais également au Laos et au Cambodge, explique sa directrice adjointe Hô Huynh Thanh Hang.

"Ici, on travaille 24 heures sur 24. Les ports de Tân Cang ne dorment jamais. En 2020, la société souhaite afficher une augmentation de 6% de son chiffre d’affaires. Mais ici, au centre logistique, nous visons une croissance de 10%".

En 2019, le trafic réalisé par les ports de Tân Cang Sài Gon a augmenté de 16,2% par rapport à 2018. Ce résultat lui a permis de gagner une place et aujourd’hui il occupe le 21e rang du classement mondial des sociétés d’exploitation des ports à conteneurs. L'an dernier, 5 millions de conteneurs EVP ont transité dans le port de Cát Lái. 72.500 milliards de dongs (2.800 milliards d’euros) de droits de douanes ont été perçus, soit 18,6% des recettes de Hô Chi Minh-ville.

Ces dernières années, pour éviter les engorgements et accélérer le dédouanement dans ses ports, la société Tân Cang Sài Gon a décidé de recourir aux nouvelles technologies de l’information. L’innovation technologique est un gain de temps et d’argent pour la clientèle, explique Trân Ngoc Tinh, un ingénieur travaillant dans le port de Cát Lái.

"S’il possède un smartphone, le client peut désormais effectuer les formalités de dédouanement en ligne. Il n’est plus obligé de perdre des heures précieuses à attendre son tour dans le port. Le trafic opéré dans le port est de plus en plus important".

Trente ans après sa création, la société Tân Cang Sài Gon assure aujourd’hui 50% du trafic portuaire du Vietnam et 90% du trafic réalisé dans le Sud du pays.
 
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Forum du tourisme de Huê 2020 Le Comité populaire de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) a organisé dimanche 31 mai le Forum du tourisme de Huê 2020, dans le but de relancer le secteur touristique local durant et post-COVID-19.