06/06/2010 07:22
Les technologies de l'information (TI) sont un secteur enregistrant une croissance rapide. Au Vietnam, malgré qu'elles soient récentes, les TI sont présentes dans la plupart des domaines dont l'éducation et la formation. Avis d’experts.
* Quach Tuân Ngoc, chef du Département des TI (ministère de l'Éducation et de la Formation) :

Ces 3 dernières années, l'application des TI dans l'éducation et la formation a connu un bon développement, essentiellement depuis l'année scolaire 2008-2009 où ledit secteur a lancé un programme intitulé "Année de renforcement de l'application des TI", permettant au niveau des élèves en la matière de s'améliorer considérablement.

Le Vietnam est devenu un pays doté d'un réseau éducatif moderne et gratuit pour la totalité des écoles secondaires et maternelles, grâce aux assistances financières du Groupe des télécommunications de l'armée (Viettel).

Les TI sont actuellement un outil primordial du secteur de l'éducation. Par l'intermédiaire du réseau Viettel, ledit ministère a pu dispenser des services éducatifs en ligne à près de 700 agences de districts et arrondissements. Dans un proche avenir, environ 2.500 lycées bénéficieront de ce service et l'organisation de cours de perfectionnement en ligne en faveur des enseignants sera renforcée. Le réseau de formation en ligne dudit département est accessible à la plupart des Services de l'éducation et de la formation, des bureaux concernés des districts et arrondissements, des écoles...

Un concours d'écriture des cours d'enseignement sur le thème "e-Learning" a été lancé dans les écoles du pays pour permettre aux enseignants d'accroître la capacité des TI, de partager des leçons numériques, de créer un environnement éducatif à distance en faveur du plus grand nombre. À ce jour, 14 millions de personnes ont téléchargé des cours numériques.

* Vo Tân Long, directeur général du groupe IBM Vietnam :

Afin d'appliquer efficacement les TI dans l'éducation, il faut s'intéresser à certaines solutions. Premièrement, offrir une source éducative ouverte permettant un accès gratuit aux enseignants et apprenants. IBM a établi des relations avec des fournisseurs comme Lotus, Moodle et Sakai afin que les écoles, qui utilisent le logiciel de gestion IBMCognos, puissent améliorer les résultats des élèves, fournir des connaissances supplémentaires aux enseignants ainsi qu'aux gestionnaires. Deuxièmement, l'application des TI peut améliorer l'efficacité des activités et réduire les coûts d'organisation et de personnel sur la totalité du système éducatif comprenant gestion efficace des activités, intégration et services à mettre en oeuvre, gestion de risques, etc. Troisièmement, les progrès réalisés dans les études d'IBM apportent technologies et expérience pour les écoles et universités, visant à permettre l'archivage des données ainsi que des cours numériques.

En un mot, IBM a proposé au ministère de l'Education et de la Formation des solutions : enseignement et apprentissage en ligne, synthèse et analyse des données d'études, etc.

* Nguyên Long, secrétaire général de l'Association vietnamienne de l'informatique :

La quasi-totalité des écoles supérieures sont dotées d'un département des TI et d'informatique avec environ 70 spécialités proposées. Les concours sur les TI en faveur des étudiants et élèves sont de plus en plus nombreux et récompensent de talentueux étudiants, comme Lê Xuân Nhât, champion des Olympiades de l'informatique en 2004, qui finit ses études actuellement aux États-Unis, ou Nguyên Lê Huy, lauréat en 2003, en doctorat aux États-Unis également, etc.

Afin de voir émerger une bonne main-d'oeuvre en la matière, nous devons encourager et assister le talent des étudiants en leur demandant de créer un produit durant leur dernière année de formation et de rehausser le prestige des marques vietnamiennes dans la communauté internationale. Il faut récompenser les lauréats des concours d'informatique et aussi renouveler les programmes de formation.

* Des représentants de l'Université Duy Tân (ville de Dà Nang, Centre) :

La qualité de la formation est la priorité numéro un des établissements universitaires. Dans le contexte de pénurie en main-d'oeuvre qualifiée dans le domaine des TI, il faut revoir les programmes et contenus de formation et "importer" ceux des universités de premier rang dans le monde afin de former des étudiants qualifiés aux normes internationales.

Le renouvellement des méthodes d'enseignement et d'apprentissage en encourageant le travail en groupe et en renforçant les compétences en programmation ainsi qu'en pratique des étudiants est aussi une mesure à favoriser. Les établissements de formation devraient permettre un accès plus facile aux canaux d'information sur les TI, notamment via les entreprises.

* Lê Trung Nghia, représentant de l'Office de coopération pour le développement des sciences et technologies (ministère de la Science et de la Technologie) :

Le secteur éducatif a pourvu ses ordinateurs du système de gestion GNU/Linux, un logiciel ouvert, de nouvelles applications ont été installées dans tous les établissements éducatifs. Maintenant, les écoles, les établissements de formation et les organismes administratifs du ministère de l'Éducation et de la Formation (MEF) utilisent OpenOffice et Ubuntu, des logiciels ouverts qui leurs sont destinés. Dans l'avenir, le MEF devrait coopérer avec des compagnies de logiciel dans l'élaboration de programmes adaptés.

Phuong Nam/CVN
(05/06/2010)
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.