12/12/2020 21:55
Le 12 décembre, le tribunal populaire de Hanoï a condamné Nguyên Nhât Cam, ancien directeur du Centre de contrôle des maladies de Hanoï (CDC Hanoï) à 10 ans de prison pour "violations des règles relatives à la passation des marchés publics, causant de graves conséquences".

>>Le procès d'un ancien président du Comité populaire de Hanoï commence aujourd'hui
>>Le procès de l’affaire CDC Hanoï devrait s’ouvrir le 10 décembre
>>Poursuivre en justice l’affaire survenue à CDC Hanoï

Nguyên Nhât Cam (premier rang à droite), ancien directeur du Centre de contrôle des maladies de Hanoï (CDC Hanoï) a été condamné à 10 ans de prison pour "violations des règles relatives à la passation des marchés publics, causant de graves conséquences". Photo : Doan Tân/VNA/CVN

Également accusés du même chef d’accusation, Nguyên Vu Hà Thanh, ancien chef du Bureau de la comptabilité financière du CDC de Hanoï et Dào Thê Vinh, ancien directeur de la Vietnam Scientific and Material Science Company Limited (MST), ont été condamnés à une peine de prison de 6 ans et 6 mois. 

Nguyên Thi Kim Dung, ancienne cheffe du bureau d’organisation du CDC à Hanoï, Nguyên Ngoc Nhât, un employé de Vitech Development Co., Ltd et Nguyên Trân Duy, ancien directeur général de la JSC Nhan Thanh Asset Valuation and Auctioning, ont été emprisonnés à 6 ans.

Une peine de prison de cinq ans a été infligée à Nguyên Ngoc Quynh, ancien chef du Bureau du plan professionnel du CDC Hanoï et Nguyên Thanh Tuyên, un employé de Phuong Dông Medical Equipment Co., Ltd.

Pendant ce temps, Lê Xuân Tuân, un fonctionnaire du CDC Hanoï; et Hoàng Kim Thu, ancien comptable en chef du CDC Hanoi, ont été condamnés à trois ans de probation.

Des actes extrêmement dangereux
pour la société


Le jury a déclaré que les actes des accusés étaient extrêmement dangereux pour la société, affectant le prestige du Parti et de l’État.

Le verdict du procès en première instance a déclaré que profitant du COVID-19, Cam s’est entendu avec Nhât, Tuyên et Vinh début février pour augmenter le prix de vente des machines et équipements médicaux dans un appel d’offres du CDC Hanoi avant de mener des procédures normales.

Il a ensuite ordonné à ses subalternes de régulariser toutes les procédures, permettant à MST de remporter l’offre à un prix convenu, entraînant une perte économique de plus de 5,4 milliards de dôngs (233.200 USD). Cam est identifié comme le protagoniste dans cette affaire.

Les accusés ont précédemment avoué à la police qu’ils avaient triplé le prix des machines à réaction en chaîne de polymérase de transcription inverse (RT-PCR) utilisées pour tester le nouveau coronavirus. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.