11/12/2020 17:07
Un séminaire pour examiner l’accès des femmes vivant avec ou affectées par le VIH/sida aux prêts de la Banque des politiques sociales a été organisé vendredi 11 décembre à Hanoï par l’Entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes) et l’Union des femmes vietnamiennes.
>>Aide du FNUAP aux femmes et filles du Centre
>>Homosexualité masculine : renforcer la prévention et la lutte contre le VIH/sida

Séminaire pour examiner l’accès des femmes vivant avec ou affectées par le VIH/sida aux prêts de la Banque des politiques sociales.
Photo : QDND/CVN

Le Vietnam est un pionnier dans l’élargissement de l’accès au traitement par ARV (antirétroviraux). Toutefois, les personnes atteintes du VIH/sida, en particulier les femmes, ont besoin non seulement du traitement par ARV et des services de santé, mais également d’une protection sociale, d’un accès aux prêts bancaires et à la garantie des moyens de subsistance.

Actuellement, moins de 50% des femmes infectées par le VIH/sida connaissent le lieu pour demander un prêt et très peu d’entre elles ont l’accès aux prêts.

Elles ont partagé des obstacles qui empêchent leur accès aux prêts bancaires, notamment la stigmatisation et la discrimination ainsi que la peur de l’infection par le VIH/SIDA. En outre, les procédures complexes de demande de prêts bancaires constituent un obstacle majeur pour les femmes infectées par le VIH d’accéder au capital.

S’exprimant lors de l’événement, Elisa Feznandes, représentante en cheffe de l’ONU Femmes au Vietnam, a apprécié des efforts du Vietnam dans la prévention du VIH au cours des 30 années dernières. Un meilleur accès aux moyens de substance et aux crédits pour les femmes porteuses du VIH permet d’améliorer leur bien-être social et de rehausser leur prestige dans la société, a-t-elle souligné.

Il faut accorder un intérêt renforcé à la prévention et au contrôle du VIH/sida, à la mobilisation de toute la société dans ce travail, et aider des femmes infectées ou affectées par le VIH/sida à retrouver une vie stable et à accéder aux services de santé, a proposé Nguyên Thi Tuyêt Mai, cheffe du groupe de recherche.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.