L'agriculture est le fondement du développement économique d'An Giang

L'agriculture est toujours identifiée comme le fondement du développement économique d'An Giang. Pour promouvoir ce rôle important, il est nécessaire d'innover et de muscler sa croissance.

>>An Giang exploite les avantages du développement de l'économie frontalière

La valeur de la production du secteur agricole augmente de jour en jour.
Photo : CTV/CVN

Pendant la pandémie, l'agriculture à An Giang s'est avérée être un fondement économique important de la province. Lorsque les secteurs du commerce et des services ont rencontré des difficultés, toute la province s'est concentrée sur la protection de la production de riz. Grâce à cela, trois récoltes de riz abondantes ont pu être faites. Dans le domaine aquatique, le pangasius a aussi retrouvé sa place au premier rang.

En plus des difficultés et des défis, de nombreuses opportunités se sont ouvertes pour l'agriculture d'An Giang en particulier, et pour l'ensemble du pays en général, lorsque les accords de libre-échange signés par le Vietnam sont entrés en vigueur, comme le partenariat transpacifique global et progressiste ou l'accord de libre-échange entre le Viêt Nam et l'Union européenne.

Nguyên Si Lâm, directeur du Service de l'agriculture et du développement rural d'An Giang, a déclaré que pour profiter de cette opportunité d'élargissement du marché agricole dans le monde, les produits agricoles d'An Giang doivent y faire une percée et viser en particulier le marché haut de gamme pour favorisant ainsi un développement agricole profond et la poursuite de la croissance.

Au cours de la période 2021-2025, le secteur agricole s’est fixé pour objectif d'atteindre un taux de croissance moyen de 2,8%/an, en s'efforçant d'atteindre un revenu par habitant dans les zones rurales de 68 millions de dôngs/personne/an d'ici 2025. La province d’An Giang maintiendra une production de riz stable d'environ 3,7 à 3,9 millions de tonnes/an, mais veillera à ce que la superficie utilisant des variétés de riz certifiées dépasse les 80 %. Le secteur agricole coopèrera pour inviter des coopératives à lier leur production de riz, de légumes et d’arbres fruitiers.

Liens de production, une exigence indispensable

M. Lâm a ajouté que, dans le domaine de l'élevage, à l'horizon 2025, le cheptel total de vaches de la province sera d'environ 95.000 têtes, dont 10.000 vaches laitières de la compagnie TH True Milk.

La croissance agricole confirme son rôle fondamental dans l'économie

Dans le même temps, il faudra former 7 modèles de chaîne reliant la production et la consommation de biens en élevage.

Pour les produits aquatiques, à l'horizon 2025, la surface d'eau pour l'aquaculture atteindra 2.500 hectares, le nombre de cages sera de 3.870 pièces et la production agricole de 680.000 tonnes.

Pour développer une agriculture durable, le réseau, au cœur duquel nous trouverons un nouveau type de coopérative, est une condition indispensable.

Ainsi, An Giang s'efforcera d'avoir 261 coopératives agricoles efficaces d'ici 2025 parmi lesquelles, au moins 50% participeront aux maillons de production tout au long de la chaîne de valeur avec les entreprises. Par ailleurs, 18 coopératives de production agricole utiliseront les hautes technologies.

Chaque quartier aura une coopérative qui participera au programme 1 produit par commune (OCOP) et possèdera un produit 3 étoiles ou plus. Par la suite, les services, les branches et les localités continueront de se mobiliser et d’encourager les agriculteurs à rejoindre les coopératives. Ce sera l’emblème des agriculteurs qui participent à la construction d'un grand domaine répondant à des impératifs de qualité, développant une agriculture de haute technologie et construisant une chaîne de production et de consommation en lien avec les entreprises. La province s'efforcera d'avoir au moins 2 sites modèles comme lieux de visite et d'apprentissage sur l'application des réalisations de la révolution industrielle 4.0 à la production agricole.

Selon M. Lâm, afin d'atteindre ces objectifs majeurs d'ici 2025, la province mettra l'accent sur un changement de paradigme, passant de la production agricole traditionnelle à une mentalité économique agricole qui s'adapte aux changements climatiques et se développe de manière durable.

"An Giang crée toujours un environnement et des conditions favorables pour que les entreprises appliquent et innovent dans les technologies de production, améliorent leur capacité à développer des produits correspondant aux exigences du marché. Ainsi, un certain nombre d'entreprises agricoles ont été créées pour jouer un rôle de premier plan dans la chaîne de production et de consommation des produits agricoles. La province soutiendra les entreprises et les localités pour construire des marques pour les produits agricoles clés, en se concentrant sur 3 groupes de produits : le riz - riz gluant, les produits aquatiques et les arbres fruitiers, en association avec la mise en œuvre du programme OCOP", a conclu M. Lâm.


Minh Thu/CVN