Lac Ba Bê, le joyau vert du Nord-Ouest dans toute sa splendeur

Âgé de plus de 200 millions d’années, le lac Ba Bê, avec ses cinq millions de mètres cubes, figure parmi les 100 plus grands lacs d’eau douce du monde.

>>Le charme du lac Thac Bà, d’une rive à l’autre

>>Le charme du lac Yên Trung à Quang Ninh

Ba Bê est l'un des plus grands lacs d'eau douce du monde.
Photo : DL/CVN

Les autorités de la province de Bac Kan (Nord) prennent des mesures pour faire de ce joyau de la nature niché au cœur du parc national éponyme une destination touristique attrayante à l’ère post-COVID.

Réputé comme le plus grand lac naturel du Vietnam, Ba Bê, également appelé Slam Pé (trois lacs), se compose des lacs Pé Lâm, Pé Lù et Pé Lèng. Il se situe dans la commune de Nam Mâu, district de Ba Bê, province de Bac Kan.

La géologie et la géomorphologie de cette région sont extrêmement complexes conduisant à la formation de paysages spectaculaires avec des structures géologiques et pédologiques uniques.

Le lac a une longueur de plus de 8 km. L’endroit le plus large est de 2 km. La surface de l’eau est d’environ 500 ha. La profondeur moyenne est entre 20-35 m.

Le lac de Ba Bê abrite en effet 620 espèces de plantes et 422 espèces animales disséminées dans un cadre géologique spectaculaire de montagnes karstiques, dont de nombreuses espèces de poissons d’eau douce, y compris des espèces rares enregistrées dans le Livre rouge du Vietnam telles que la carpe Kinh, cá Rầm Xanh (Bangana lemassoni), cá Chiên" (Bagarius bagarius)...

L’eau est claire et fraîche toute l’année. L’ensemble du lac est comme une peinture à l’aquarelle. Sur l’immense surface turquoise émergent des îlots verdoyants, les deux plus grands étant An Ma (pour son allure d’un cheval les pieds dans l’eau) et Bà Goa (Veuve).

La diversification des types de tourisme

Stalactites à l'intérieur de la grotte de Puông, aux couleurs étranges.
Photo : VNP/CVN

Pac Ngoi et Bo Lu sont les deux grands villages de Ba Bê. Pac Ngoi est bondé de services touristiques tandis que celui de Bo Lu reste encore paisible et calme, conservant encore de nombreuses aspects rustiques voire sauvages.

Tant pour sa biodiversité que pour sa géologie, la réputation du lac de Ba Bê dépasse les frontières nationales. Lors d’une conférence sur les lacs mondiaux, organisé en 1995 aux États-Unis, le lac de Ba Bê a été classé parmi une vingtaine de lacs d’eau douce exceptionnels à protéger. En 2003, le secrétariat de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) a reconnu ce site comme l’un des 27 Jardins des patrimoines de l’ASEAN.

Ces deux dernières années, le "joyau vert du Nord-Ouest" est resté peu fréquenté des touristes à cause de la pandémie du COVID-19. En octobre 2021, la province de Bac Kan est officiellement revenue à la "nouvelle normalité". Les autorités locales ont rapidement relancé les services touristiques de ce trésor de la nature.

Hà Van Truong, directeur du Département de la culture, des sports et du tourisme de Bac Kan, a déclaré que dans les temps à venir, Bac Kan se concentrera sur la diversification des types de tourisme dans le lac Ba Bê.

"Nous exploiterons non seulement ce qui est disponible, mais nous devrons identifier les ressources touristiques afin de créer un label. Plus précisément, nous nous coordonnons avec la province de Tuyên Quang dans l’élaboration d’un dossier de candidature pour l’inscription de Ba Bê-Na Hang au patrimoine mondial", a partagé Hà Van Truong.

Afin de développer le tourisme, la province de Bac Kan a attiré l’attention de grands investisseurs tels que Sun Group, FLC, Truong Thành, Tài Anh... Ces derniers ont proposé une vingtaine de projets pour construire des complexes éco-touristiques haut de gamme, expérimenter des modèles touristiques associés aux produits agricoles et forestiers locaux, des espaces de jeux d’aventure.

VNP/VNA/CVN