Yên Bai
Le charme du lac Thac Bà, d’une rive à l’autre

Le lac Thac Bà, décrit comme "la baie de Ha Long sur la montagne", est l’un des trois plus grands lacs artificiels du Vietnam. Il s’est formé lors de la construction de la centrale hydroélectrique de Thac Bà. Avec un magnifique système de grottes caché au fond des montagnes calcaires, le lac Thac Bà est une merveille de la province de Yên Bai (Nord).

>>Préserver l’identité ethnique : l’exemple des Tày

>>Ouverture de l’année du tourisme Yên Bai 2017

>>Tây Bac, une mine d’or à exploiter

Le lac de Thac Bà, province septentrionale de Yên Bai, comporte des milliers de grandes et petites îles verdoyantes et pittoresques.
Photo : NDEL/CVN

Situé sur le territoire de deux districts, Yên Binh et Luc Yên, le lac de Thac Bà s’étend sur environ 23.000 ha avec plus de 1 300 îles boisées. Une promenade en bateau est un moyen fantastique de contempler sa tranquillité et sa beauté immaculée avec des arrêts pour photographier les îles, s’essayer à la pêche au filet ou visiter les grottes magnifiques sur certaines des îles.

Ce lac et ses environs créent une zone de grande importance écologique et culturelle. La région abrite un certain nombre de groupes ethniques minoritaires, notamment les Dao, mais aussi les Tày, les Nùng, les Thai, les Muong, les Giay et d’autres qui habitent le long des rives du lac et vivent de la pêche.

Le lac de Thac Bà a été reconnu comme site du patrimoine culturel depuis septembre 1996. C’est un bon choix pour les visiteurs qui cherchent un site hors des sentiers battus au Vietnam.

Vue panoramique de la centrale hydroélectrique de Thac Bà.
Photo : NDEL/CVN

Concernant la centrale hydroélectrique de Thac Bà, cet ouvrage historique a été inauguré le 5 octobre 1971. Il témoigne de la volonté du peuple de surmonter les difficultés et de sa forte détermination à transformer le potentiel de la nature en source électrique au service de la cause de l’industrialisation et de la modernisation du pays.

Cette centrale a été construite à une époque très particulière où la guerre était encore féroce dans le pays et l’économie du Nord faisait encore face à de nombreuses difficultés. Il s’agit de la première centrale hydroélectrique construite dans le nord socialiste avec l’aide technologique de l’Union soviétique.

L’exploration géologique et la conception ont été réalisées par des ingénieurs de premier plan du Vietnam et de l’Union soviétique de 1959 à 1961. Trois ans plus tard, le 19 août 1964, la centrale hydroélectrique de Thac Bà a été mise en chantier. Pendant les travaux, la centrale a été bombardée à plusieurs reprises par les Américains, causant la mort de nombreuses ingénieurs et travailleurs à cette époque. Après plus de dix ans de construction, la centrale a été mise en service et raccordée au réseau national le 5 octobre 1971.

L’achèvement de cette centrale a principalement alimenté en électricité la capitale Hanoï et d’autres régions du Nord du Vietnam. Parallèlement au développement de la science et de la technologie, la centrale hydroélectrique de Thac Bà a aujourd’hui davantage de missions, telles que se combiner avec d’autres réservoirs hydroélectriques pour réguler et atténuer les inondations, contribuer au développement du tourisme de Yên Bai et améliorer l’environnement et l’écosystème naturel.


NDEL/VNA/CVN