Bac Giang développe ses espaces touristiques

La province de Bac Giang (Nord) souhaite développer ses espaces d'écotourisme, de villégiature, de culture, de sports et de loisirs en plein air en harmonie avec ses sites pittoresques et ses reliques culturelles et historiques.

>>Le lac Câm Son, un tableau pittoresque

>>Le tourisme solidaire redonne vie à Bac Giang

>>Le tourisme de Bac Giang et les potentiels à éveiller

Des touristes dans un site historique de la commune de Phôn Xuong, province de Bac Giang.
Photo : CTV/CVN

Selon le directeur du Service de la culture, des sports et du tourisme de Bac Giang, Trân Minh Hà, la province se concentre sur la promotion des services touristiques pour attirer plus de visiteurs et relancer ce secteur qui a été touché par la crise sanitaire.

Bac Giang développera des zones avec l’idée de relier son espace touristique avec les localités environnantes. Elle créera des circuits interrégionaux tels que Hanoï - Bac Ninh - Bac Giang - Lang Son, Hanoï - Bac Giang - Quang Ninh - Hanoï, Hanoï - Quang Ninh - Bac Giang - Hanoï, Thai Nguyên - Bac Giang - Quang Ninh…

D’après M. Minh Hà, la province se concentre cette année sur la mise en œuvre de mesures pour développer le tourisme avec une capacité d'adaptation, et de contrôle efficace de l'épidémie de COVID-19.

Pour la période 2021-2025, la province s’intéresse à restaurer des reliques de Bouddha et à achever la construction du complexe de tourisme spirituel et écologique de Tây Yên Tu, sans oublier 11 autres sites de tourisme communautaire associés aux zones de culture des arbres fruitiers, aux produits agricoles et aux zones rurales (portant le total à 20 sites) dans les districts de Luc Ngan (7 sites), Yên Lê (1), Son Dông (1), Luc Nam (1), Viêt Yên (1) et quelques autres localités potentielles.

Les autres objectifs concernent la construction de cinq terrains de golf, et au moins un hôtel ou un site de villégiature de 5 étoiles. L’objectif est d’accueillir environ 3 millions touristes, permettant de dégager un revenu total d'environ 3.000 milliards de dôngs et de créer des emplois pour environ 6.000 travailleurs.

Un coin de la pagode Vinh Nghiêm, dans le district de Yên Dung, province de Bac Giang.
Photo : Anh Tuân/CVN

Pour sa part, le Comité provincial de pilotage du développement touristique des ville et districts s'intéresse cette année à l’élaboration des politiques visant à soutenir le développement du tourisme communautaire, à l'attraction d’investisseurs dans des complexes hôteliers 3 étoiles ou plus, et au développement d'un réseau de restaurants, de supermarchés et de centres d'organisation d'événements culturels, touristiques et commerciaux.

De plus, la province a répondu efficacement au programme "Les Vietnamiens voyagent au Vietnam", qui vise à présenter aux agences de voyage et aux touristes les destinations et les produits touristiques de la province. Ce programme permet d’accélérer la reprise du tourisme en assurant la mise en œuvre de plans de relance touristique. De plus, Bac Giang dispose d’un système de communication développé comprenant à la fois des axes routiers, des voies ferroviaires et fluviales.

La province abrite également de nombreux monuments historiques, culturels et architecturaux. Elle recense plus de 2.230 patrimoines historiques et culturels, dont 600 reconnus et plus de 100 classés dans la liste des héritages nationaux.

Parmi les monuments les plus remarquables, on peut citer la pagode Vinh Nghiêm, lieu de culte établi au XIIIe siècle par le fondateur de l’école bouddhique vietnamienne Truc Lâm, le roi Trân Nhân Tông. Il s'agit d'un véritable musée du bouddhisme national, avec un ensemble de 3.050 gravures xylographiques de sutras en chinois et en nôm. Ce trésor inestimable a été reconnu patrimoine documentaire mondial de la région d’Asie-Pacifique.

Parallèlement, Bac Giang est fière de ses patrimoines immatériels dont le quan ho (chant alterné) et le ca trù (chant des courtisanes), tous deux reconnus par l’UNESCO comme patrimoines culturels immatériels de l’Humanité.


Viêt Hùng/CVN