26/04/2022 16:01
La réélection d'Emmanuel Macron à l'issue d'un second tour marqué par la progression de l'extrême droite en France a été applaudie dans les autres pays, qui ont souligné les défis à venir pour le président français.
>>Débat Le Pen-Macron : 15,6 millions de téléspectateurs, moins qu'en 2017
>>Présidentielle française : un débat dense et musclé entre Macron et Le Pen
>>Jour J pour le débat télévisé, acmé du match Macron - Le Pen

Le président Emmanuel Macron le soir de sa réélection, à Paris le 24 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le président russe Vladimir Poutine a adressé lundi matin 25 avril ses félicitations à Emmanuel Macron, lui souhaitant du "succès" pour son nouveau mandat. "Je vous souhaite sincèrement du succès dans votre action publique, ainsi qu'une bonne santé", a déclaré M. Poutine dans un télégramme.

Le président chinois Xi Jinping a envoyé lundi 25 avril un message son homologue français pour le "féliciter" de sa réélection. "Je souhaite continuer à travailler avec le président Macron pour défendre (...), comme depuis l'établissement de nos relations diplomatiques, les principes d'indépendance, de compréhension mutuelle, de clairvoyance et d'avantages mutuels", a déclaré M. Xi à la télévision chinoise CCTV.

Le président américain Joe Biden a félicité M. Macron, affirmant que leurs deux pays continueraient à coopérer pour "défendre la démocratie". "Je suis impatient de poursuivre notre étroite coopération - notamment pour soutenir l'Ukraine, défendre la démocratie et contrer le changement climatique", a tweeté M. Biden, qualifiant la France de "partenaire-clé pour faire face aux défis mondiaux".

Les dirigeants de l'Union européenne se sont réjouis que l'Europe puisse "compter sur la France cinq ans de plus", selon les mots du président du Conseil européen Charles Michel, qui représente les États membres. "Je me réjouis de pouvoir continuer notre excellente coopération. Ensemble, nous ferons avancer la France et l'Europe", a renchéri la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

"Félicitations, cher président @EmmanuelMacron", a tweeté le chancelier social-démocrate allemand Olaf Scholz : "Tes électeurs ont envoyé aujourd'hui un signal fort en faveur de l'Europe. Je me réjouis que nous poursuivions notre bonne collaboration !".

Affirmant que la France était l'un des alliés "les plus proches" du Royaume-Uni, le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est dit lui aussi "heureux de continuer à travailler" avec M. Macron, dans un tweet en français.

Le Premier ministre irlandais Micheal Martin a salué la réélection de M. Macron dont il a souligné le "leadership dynamique et méthodique, important non seulement pour la France mais aussi pour l'Europe".

"Les citoyens ont choisi une France engagée pour une UE libre, forte et juste. La démocratie gagne. L'Europe gagne. Félicitations Emmanuel Macron", a applaudi le Premier ministre socialiste espagnol Pedro Sanchez dans un tweet.

"La victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle française est une magnifique nouvelle pour toute l'Europe", a réagi le chef du gouvernement italien Mario Draghi.

"Continuons notre étroite coopération, pour nos deux pays et pour une Union européenne compétitive, verte et résiliente", l'a encouragé la Première ministre suédoise Magdalena Andersson.

"J'ai hâte de continuer à travailler ensemble pour l'Europe, la sécurité et les relations toujours très proches entre la France et la Finlande", a réagi la Première ministre de Finlande Sanna Marin.

Le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Store a assorti ses félicitations d'un message sur les "importantes tâches" qui attendent le président réélu : "Unir les Français et prendre des décisions courageuses pour le climat".

Comme lui, le Premier ministre belge Alexander De Croo a salué le "choix fort" des Français contre l'extrême droite : "Ils ont opté pour des certitudes et pour les valeurs des Lumières. Je félicite chaleureusement @EmmanuelMacron pour sa réélection et lui confirme notre besoin d'une Europe forte et solidaire".

"Félicitations Emmanuel Macron ! Une victoire importante pour la France, l'Europe, la démocratie !", a lancé sur Twitter le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis.

Les félicitations sont arrivées de tous les continents.

Canada : "J'ai hâte de poursuivre notre travail ensemble sur les enjeux importants pour les Canadiens et les Français - de la défense de la démocratie, à la lutte aux changements climatiques et à la croissance économique pour la classe moyenne", a déclaré le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Ukraine : "Félicitations à @EmmanuelMacron, un vrai ami de l'Ukraine, pour sa réélection !", a tweeté en français le président Volodymyr Zelensky.

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a félicité lundi 25 avril son homologue français Emmanuel Macron pour sa "brillante" réélection et l'a invité à se rendre "prochainement" en Algérie "pour intensifier et élargir les relations algéro-françaises" qui ont récemment traversé une crise d'une rare gravité.

L'Union africaine a félicité le président Macron pour sa "brillante" réélection, appelant à poursuivre l'établissement de "relations rénovées et mutuellement avantageuses" entre la France et l'Afrique.

M. Macron a reçu les félicitations du président gabonais Ali Bongo Ondimba : "Plus qu'un passé en commun, nos deux pays ont un avenir à construire", a-t-il dit.

Le chef de l'État ivoirien Alassane Ouattara a adressé via sa page Facebook ses "chaleureuses félicitations" à M. Macron, se réjouissant de "poursuivre avec lui le renforcement des liens d'amitié et de coopération entre la Côte d'Ivoire et la France".

Et Mohamed Bazoum, son homologue du Niger, a tweeté : "Je salue la brillante réélection d'Emmanuel Macron. Son expérience des sujets internationaux en général et du Sahel en particulier en fait un partenaire précieux pour nous dans notre combat contre le terrorisme".

Le roi du Maroc Mohammed VI a envoyé à M. Macron "ses voeux de succès dans la poursuite de (sa) mission", soulignant "la profondeur des liens multidimensionnels" entre les deux pays.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a tweeté lundi matin ses "félicitations à (son) ami @EmmanuelMacron". "J'ai hâte de continuer à oeuvrer ensemble pour approfondir le partenariat stratégique entre l'Inde et la France".

En Australie et sur le même réseau social, le Premier ministre Scott Morrison a salué "une autre grande expression de démocratie libérale en action en ces temps incertains".

À l'ONU, le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) a adressé ses "vives félicitations" à M. Macron : "Nous continuerons à compter sur son soutien - en France, en Europe et dans le monde" face aux "défis humanitaires" aux "crises des réfugiés" qui "deviennent chaque jour plus graves et complexes", a déclaré Filippo Grandi.

Au Brésil, l’ancien président de gauche Lula a félicité Emmanuel Macron sur Twitter "pour sa nette victoire dans les urnes".

Lui-même grand favori dans les sondages à la présidentielle d’octobre, Luiz Inacio Lula da Silva ajoute avoir "confiance dans le fait que le président Macron apportera sa contribution aux défis mondiaux du changement climatique, des pandémies, de la lutte contre les inégalités et à la construction de la paix en Europe".

Le président Jair Bolsonaro n'avait lui toujours pas réagi, mais le ministère des Affaires étrangères a fait savoir que le Brésil était "prêt à travailler à l'approfondissement des liens historiques qui unissent les deux pays".
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Nghê An, une région riche de spécialités culturelles et culinaires Les maisons sur pilotis se reflétant dans la rivière Giang, la culture locale et la riche cuisine des Thai attirent les touristes de passage dans la région montagneuse de l’ouest de la province de Nghê An.