25/06/2022 18:10
Le Vietnam devrait être un pays avec de fortes perspectives de croissance dans la région, à plus de 6,5% en 2022, selon le dernier rapport sur les prévisions économiques mondiales de l’Institut des comptables agréés d’Angleterre et du Pays de Galles (ICAEW) et d’Oxford Economics.
>>L'économie vietnamienne améliore sa position dans les chaînes de valeur mondiales
>>La Banque mondiale publie un rapport mis à jour sur l’économie vietnamienne
>>L'économie vietnamienne est en train de se redresser

L'usine de la Sarl de textille-habillement Bowker Vietnam dans la province de Binh Duong (Sud). Photo : VNA/CVN

Selon l’ICAEW, l’économie vietnamienne s’est redressée assez rapidement en 2021 par rapport au reste de la région. Ce résultat a été obtenu grâce à l’assouplissement des mesures de prévention des épidémies du quatrième trimestre 2021 au 1er trimestre 2022, qui a permis au secteur des services touristiques de se redresser de manière significative.

En outre, l’ICAEW a déclaré que les entrées d’investissements directs étrangers au Vietnam en 2022 stimuleront la demande de construction  et de ressources humaines, tout en maintenant une capacité d’exportation positive. Par conséquent, l’ICAEW prévoit une croissance du Vietnam supérieure à 6,5% en 2022.

Le niveau de reprise des économies d’Asie du Sud-Est a été inégal, mais les PIB de la plupart des pays comme Singapour, l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines et le Vietnam ont rebondi aux niveaux d’avant la pandémie.

Le Vietnam n’est pas particulièrement touché par la vague du variant Delta, il n’a donc pas à subir de fermetures majeures qui affectent gravement l’économie comme la Malaisie et les Philippines.

Toute la région d’Asie du Sud-Est a clairement pris du retard dans le processus de reprise des secteurs des services. En particulier, l’hôtellerie-restauration et le commerce de détail ont connu une baisse, mais la reprise devrait s’accélérer à mesure que les pays rouvrent leurs frontières et assouplissent les restrictions de voyage.

En outre, la reprise économique en Asie du Sud-Est est affectée par d’autres difficultés externes. Les impacts  tels que les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et la réduction de la demande sur le marché chinois en raison de fermetures prolongées, ainsi que la guerre russo-ukrainienne en cours, ont eu un impact significatif sur l’inflation et les prix des biens.

Cependant, l’ICAEW table sur une reprise de l’économie régionale assez optimiste. L’Asie du Sud-Est devrait connaître une croissance d’environ 5,8%, soit une hausse de 3,7 points en un an. Ce taux de croissance positif est dû à l’essor du tourisme dans toutes les économies grâce à la rouverture des frontières et à l’assouplissement des mesures de prévention des épidémies.

En 2022, selon les prévisions de l’ICAEW, le Vietnam atteindrait le troisième taux de croissance au sein de l’ASEAN-6 (Brunei, Indonesia, Malaysia, Thái Lan, Philippines, Singapore), derrière les Philippines et la Malaisie. De plus, l’ICAEW prévoit que la croissance de l’ASEAN-6 en 2023 serait de 5,4% alors que le Vietnam afficherait la croissance la plus élevée, de 8,3%.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.