La coopération économique au cœur des relations entre le Vietnam et l'OIF

Aujourd'hui pays à revenu intermédiaire ayant une forte croissance depuis de nombreuses années, le Vietnam est un important moteur de la coopération économique au sein de l'espace francophone.

>>Les entreprises à la recherche de partenariats dans trois filières

>>Francophonie : 1re Mission économique et commerciale au Vietnam et au Cambodge

>>Faites vivre le potentiel économique de l'espace francophone !

Forum d'entreprises francophones à Hô Chi Minh-Ville, le 22 mars.
Photo : My Phuong/VNA/CVN

Avec une politique étrangère tournée vers la diversification et la multilatéralisation, le Vietnam attache naturellement une grande importance à sa relation de coopération avec la communauté francophone. Le pays entend contribuer activement aux actions menées par la communauté francophone.

En plus d'une coopération étroite dans les domaines politique, culturel et social, la coopération économique avec la communauté francophone a été identifiée comme un axe de promotion majeur par le Vietnam, en particulier dans le contexte où les pays membres de la Francophonie tentent de se remettre de l'impact de la pandémie de COVID-19.

En tant que président du Comité économique de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) depuis mars 2019, le Vietnam a été en charge de l'élaboration de la Stratégie économique de la Francophonie 2020-2025.

Le Vietnam, un membre
qui prend de l'importance

L'OIF compte 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs, présents sur tous les continents du monde.

Avec 1,2 milliard de personnes, la communauté francophone représente 16% de la population mondiale et 16,5% de toute la richesse créée dans le monde. Le Sommet de la Francophonie a eu lieu pour la première fois en 1986 et se tient tous les deux ans depuis.

En tant que membre de la communauté francophone depuis 1979, le Vietnam a toujours fait des efforts pour promouvoir la coopération entre les membres de la communauté. Le Vietnam est un membre actif et responsable de la communauté, jouant un rôle central dans le mouvement de la Francophonie en Asie-Pacifique, et prenant de nombreuses initiatives pour promouvoir la coopération et renforcer le dialogue entre les membres de la communauté. La participation de hauts dirigeants vietnamiens aux sommets de la Francophonie démontre l'importance accordée par le pays à la coopération avec cette communauté.

En organisant le septième Sommet de la Francophonie tenu à Hanoï en novembre 1997, le Vietnam a apporté une contribution importante à l'institutionnalisation des activités politiques et en promouvant la coopération économique.

Aujourd’hui pays à revenu intermédiaire, le Vietnam a gagné sa place pour mettre en œuvre des stratégies de coopération de la communauté. En outre, le Vietnam a également été élu par la communauté à plusieurs reprises à des postes importants.

En septembre 2020, l'ambassadrice Trân Thi Hoàng Mai a été nommée par la secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie représentante en chef du Bureau de la Francophonie en Afrique de l'Ouest. Elle est la première Asiatique à diriger un bureau régional de l'OIF.

Le Vietnam participe activement à la plupart des sessions de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) et aux activités dans le cadre de ses sessions.

Lors de sa visite au Vietnam en décembre 2019, la secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, a affirmé l'importance et le rôle actif du Vietnam dans la communauté francophone. Elle a hautement apprécié son rôle dans la mission de protection de la paix en Afrique ainsi que les activités d'enseignement du français à l'école, contribuant ainsi à la cohésion des membres de l'Organisation internationale de la Francophonie.

Entretien entre le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh et la secrétaire générale de l'OIF, Louise Mushikiwabo, à Paris en novembre 2021.
Photo : VNA/CVN

Cela a été réaffirmé par le Premier ministre Pham Minh Chinh lors d'un entretien avec Louise Mushikiwabo au siège de l’OIF en novembre 2021. Le chef du gouvernement vietnamien a salué les efforts et les contributions de la communauté francophone au maintien de la paix, à la stabilité et à la promotion du développement dans les pays membres, renforçant la coopération et la solidarité au sein du bloc. Il a souligné qu’en tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour le mandat 2020-2021, le Vietnam promeut toujours le dialogue, la coopération et contribue aux efforts de prévention et de règlement des différends et des conflits, dans certains pays africains membres de l'OIF.

Dans cet esprit, la relation de coopération entre le Vietnam et l’OIF en général, et les pays membres de cette organisation en particulier, s'est renforcée au fil des années dans tous les domaines: économie, politique, culture, linguistique, éducation et formation.

Au Conseil de sécurité des Nations unies, lors de sa session du 8 septembre 2020, une discussion ouverte a eu lieu pour la première fois sur la coopération entre les Nations unies et l'OIF. Le Vietnam, en tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité, a lancé un certain nombre d'initiatives telles que la construction d'un réseau francophone pour partager l'expérience dans la mise en œuvre des projets de l'ONU en Afrique, le renforcement de la coopération tripartite entre cette organisation, l’OIF et l'Union africaine (UA) dans la résolution des conflits, etc. Depuis 2014, le Vietnam a envoyé des officiers militaires pour participer aux opérations de maintien de la paix de l'ONU au Soudan du Sud et en Afrique centrale.

En mars 2019, le Vietnam a organisé la célébration de la Journée internationale de la Francophonie avec le thème "Couleurs de la Francophonie" pour promouvoir et faire connaître largement à la population la communauté francophone, ainsi que les valeurs communes de la communauté, tout en valorisant le rôle et la contribution du Vietnam.

Parralèllement à la croissance continue de la communauté francophone, le Vietnam, avec ses activités de coopération très étroites et complètes dans tous les domaines, son esprit d'initiative et de responsabilité, s'efforce de contribuer à renforcer l'image et la présence de la Francophonie dans la région Asie-Pacifique.

Le pays promeut les relations de la communauté francophone avec l'ASEAN, élevant ainsi la position du pays sur la scène internationale.

Ensemble pour la reprise durable

Toujours lors de la rencontre avec la secrétaire générale de l’OIF Louise Mushikiwabo en novembre 2021, le Premier ministre Pham Minh Chinh a proposé à l’Organisation de mettre en oeuvre des actions spécifiques pour renforcer la coopération économique entre les pays membres, offrant des conditions favorables pour les pays pauvres au développement et à l’intégration économique mondiale.

Le Premier ministre a souligné que le Vietnam a adhéré à 17 accords de libre-échange (ALE), conclu des ALE avec 60 économies, dont un certain nombre de pays membres de l’OIF. Il s’agit d’un cadre juridique permettant au Vietnam de promouvoir la coopération économique avec les pays francophones. Le Vietnam est prêt à promouvoir la coopération dans l'agriculture, les télécommunications et à ouvrir de nombreux autres domaines de coopération avec les pays francophones.

Rencontres B2B entre sociétés vietnamiennes et francophones dans le cadre du Forum d’'entreprises francophones à Hô Chi Minh-Ville, le 22 mars.
Photo : Quang Châu/CVN

Le Vietnam accorde donc une grande place à la promotion de la coopération économique au sein de la communauté francophone. Le développement économique impressionnant du Vietnam ces dernières années constitue une des raisons pour lesquelles l'OIF a choisi le Vietnam comme première destination de la Mission économique et commerciale de la Francophonie, qui durera du 21 au 30 mars 2022. Cette Mission intègre le programme de la Stratégie économique de la Francophonie 2020-2025 qui a pour but de soutenir spécifiquement les entreprises francophones dans l'expansion de leurs activités internationales. La Mission est conduite par la secrétaire générale de l’OIF elle-même, Mme Louise Mushikiwabo.

Selon le ministère des Affaires étrangères, il s'agit de la délégation étrangère avec le plus grand nombre d'entreprises internationales (une centaine d’entreprises), entrant au Vietnam depuis l’allégement des restrictions dues à l’épidémie de COVID-19 (période "d’adaptation sûre au COVID-19").

Au Vietnam, du 21 au 26 mars, la délégation créera des opportunités pour 102 hommes d'affaires et entités économiques internationales (76 d'Afrique, 18 d'Europe, cinq de l'Océan Indien, deux d'Amérique du Nord et un des Caraïbes) de 24 pays et gouvernements membres de l'OIF auprès de 420 entreprises vietnamiennes. De nombreuses rencontres sont prévues pour leur permettre de discuter de projets d'affaires et d'investissement, axés sur trois domaines principaux : agriculture et agro-alimentaire, énergie durable, biens et services numériques.

Parmi les moments forts de la Mission au Vietnam, on peut citer le Forum d’entreprises francophones à Hô Chi Minh-Ville (22 et 23 mars), le Forum économique de haut niveau Vietnam - Francophonie à Hanoï (24 et 25 mars), organisés pour présenter les orientations stratégiques, les opportunités d'affaires, d'investissement et l'environnement des affaires au Vietnam. Sont également programmés des rencontres B2B entre entreprises, des visites d’entreprises, des dîners de gala pour échanger et se connecter, contribuant à favoriser la coopération économico-commerciale entre les entreprises de la communauté francophone avec des partenaires vietnamiens.

Par la Mission économique et commerciale de la Francophonie, l’OIF veut soutenir les pays et gouvernements membres, en particulier les pays d’accueil, dans la relance durable de leurs économies, qui ont été fortement touchées par la pandémie de COVID-19.

Xuân Lôc/CVN