27/11/2020 17:14
La Bourse de Paris a timidement reculé de 0,08% jeudi 26 novembre en l'absence du dynamisme de la Bourse de New York, fermée en raison des célébrations de Thanksgiving.
>>La Bourse de Paris termine en baisse de 0,46% sa meilleure semaine depuis juin
>>Pas de rebond pour la Bourse de Paris

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice parisien a perdu 4,50 points à 5.566,79 points après avoir évolué tout au long de la séance autour de l'équilibre.

"Le marché américain est fermé aujourd'hui pour Thanksgiving et la volatilité est souvent basse sur l'ensemble des indices lors des jours fériés américains", souligne David Madden, analyste pour CMC Markets UK.

En l'absence du moteur boursier américain, peu de nouvelles ont animé la séance hormis la publication de deux indicateurs sur le moral des consommateurs allemands, qui a accusé le coup selon le baromètre Gfk, et sur celui des ménages français, au plus bas depuis la crise des "Gilets jaunes" en décembre 2018 d'après l'Insee.

Ces données ont eu peu d'influence sur l'indice vedette parisien, sur un nuage depuis début novembre avec une progression de 21%, et n'accusant jeudi que son cinquième recul au cours du mois.

"On était il y a encore quelques semaines confrontés à un niveau d'incertitudes majeures", tant sur l'élection américaine que sur la quête d'un vaccin contre le COVID-19, rappelle Franck Dixmier, directeur des gestions obligataires d'Allianz Global Investors.

"Ce qui s'est passé est réellement majeur car on sait que le scénario du pire est évité" sur les deux tableaux, ajoute-t-il.

Après de telles progressions, des prises de bénéfices étaient attendues par de nombreux observateurs des marchés.

Sur le tableau des valeurs, Veolia (+1,10% à 19,71 euros) et Suez (-0,12% à 16,20 euros) n'ont pas beaucoup souffert des saisies d'huissiers aux sièges des protagonistes du projet de fusion des deux sociétés après une requête déposée par Suez devant le tribunal de commerce de Nanterre.

L'informatique a profité du nouveau record du Nasdaq la veille: STMicroelectronics a avancé de 1,78% à 32,53 euros, Worldline de 0,24% à 76,64 euros et Atos de 1,03% à 74,80 euros.

Europcar (+2,09% à 1,17 euro) a profité d'un accord de principe concernant la restructuration de sa lourde dette.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.