27/11/2020 08:34
Après les premiers vols officiels, la Compagnie aérienne à bas prix Flydubai a lancé jeudi 26 novembre la première liaison aérienne directe entre les Émirats arabes unis et Israël, deux mois après la normalisation des relations entre les deux pays sous l'égide des États-Unis.
>>Exemption de visas entre Israël et Émirats, une première pour un pays arabe
>>Netanyahou annonce l'autorisation des vols directs Israël - EAU

Un avion de la Compagnie aérienne Flydubai atterrit à l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, en Israël, le 26 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN

L'avion, parti jeudi matin 26 novembre de l'aéroport international de Dubaï pour se poser quatre heures plus tard à l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, sous le regard satisfait du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a effectué son vol retour le jour même.

"Bienvenue à Dubaï", a salué un responsable de l'immigration à l'aéroport alors que les passagers descendaient de l'avion, certains agitant la main ou faisant le signe de la paix avec leurs doigts.

"C'est la réalisation d'un rêve", avait déclaré plus tôt M. Netanyahu à l'arrivée de l'avion à Tel-Aviv, affirmant que les ressortissants israéliens et émiratis allaient pouvoir sous peu voyager d'un pays à l'autre "sans visa".

"Nous changeons l'histoire, et ce non pas en marchant mais en volant", a-t-il ajouté, disant vouloir replacer le "Moyen-Orient au centre du monde" et en faire un "exemple" pour le reste de l'humanité avec ces accords de normalisation entre Israël et des pays arabes.

Le président des Émirats, cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane, a de son côté déclaré jeudi 26 novembre à Abou Dhabi que l'accord avec Israël allait répondre aux "i".

"Nous avons toujours dû adapter notre politique à ce qui permet d'assurer la sécurité et la stabilité de notre État et de notre région", a déclaré le chef de l'État, cité par l'agence de presse officielle WAM.

Deux vols par jour 

Les Émirats arabes unis ont signé en septembre un accord négocié par les États-Unis pour officialiser leurs relations avec l'État hébreu, le premier accord de ce type conclu par un État arabe du Golfe.

Ils sont le troisième pays arabe à avoir normalisé les relations avec Israël, après l'Égypte en 1979 et la Jordanie en 1994.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, le 9 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Le cercle de la normalisation va s'agrandir et de nombreux pays vont le joindre au cours des prochains mois", a déclaré M. Netanyahu interrogé à l'aéroport sur la possibilité que les compagnies aériennes d'autres pays, "comme l'Arabie saoudite", établissent des liaisons avec Israël.

Flydubai a annoncé qu'elle allait opérer 14 vols par semaine entre Dubaï et Tel-Aviv afin de favoriser les échanges commerciaux, et les déplacements des touristes entre ces deux pays.

La compagnie de Dubaï assurera la liaison deux fois par jour, et les compagnies aériennes israéliennes El Al et Israir devraient lancer leurs services commerciaux entre les deux villes le mois prochain.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !