La Bourse de Paris en légère baisse pour commencer août

La Bourse de Paris a terminé en petite baisse de 0,18% lundi 1er août, reprenant son souffle après un bond en juillet et freinée par des statistiques économiques ternes.

>>La Bourse de Paris ouvre en hausse avant des indices sur l'économie européenne

>>La Bourse de Paris enregistre son meilleur mois depuis novembre 2020

>>La Bourse de Paris ferme dans le vert avant les annonces de la Fed

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice CAC 40 a cédé 11,64 points à 6.436,86 points, après avoir connu en juillet sa meilleure performance mensuelle depuis novembre 2020.

La cote parisienne a passé la majeure partie de la séance en légère hausse, avant de finir juste en-dessous de son niveau de vendredi soir 29 juillet.

Frédéric Rozier, gestionnaire de portefeuilles chez Mirabaud France, constate une "journée de transition" entre une phase riche en publications de résultats d'entreprises et d'indicateurs macroéconomiques et une pause des marchés avec l'entrée "dans une période estivale qui fera du bien à tout le monde".

En juillet, les indices boursiers mondiaux ont enregistré leur meilleure performance mensuelle de l'année, portés par des résultats d'entreprises jugés meilleurs qu'attendu et l'idée que la Réserve fédérale américaine devrait ralentir le rythme de ses hausses de taux d'intérêt compte tenu de la faiblesse des dernières statistiques économiques américaines publiées.

Désormais "le marché recherche une nouvelle respiration, on est dans un entre-deux, on a besoin de souffler un peu et de reprendre ses esprits", commente M. Rozier.

Les statistiques économiques publiées lundi 1er août ont montré un ralentissement de la croissance de l'activité manufacturière en Chine et aux États-Unis en juillet. Et dans la zone euro, la contraction de l'activité manufacturière s'est confirmée.

Des chiffres de mauvais augure qui alimentent les craintes de récession, déjà bien présentes dans l'esprit des investisseurs.

Sur le marché obligataire, les taux d'intérêt souverains européens à long terme baissent nettement depuis plusieurs jours, pour se rapprocher des taux à court terme, "un signe que la récession devient une probabilité forte", selon Frédéric Rozier.

Air France-KLM encore plus haut

L'action de la compagnie aérienne Air France-KLM a fini en tête du SBF 120, s'envolant de 5,29% à 1,41 euro, après que Oddo et HSBC ont relevé leurs recommandations, a rapporté l'agence spécialisée Bloomberg. Vendredi 29 juillet, le groupe a annoncé un bénéfice net au deuxième trimestre, pour la première fois depuis l'été 2019 avant que la crise sanitaire liée à l'épidémie de COVID-19 ne plombe le secteur aérien.

Teract plante sa graine

Le groupe Teract, issu du rapprochement entre la société financière du trio Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Moez-Alexandre Zouari 2MX Organic et la branche distribution de la coopérative agricole InVivo, propriétaire de Gamm Vert et Jardiland, a fait ses premiers pas à la Bourse de Paris lundi. Ses actions ont remplacé le véhicule d'investissement 2MX Organic et ont bondi de 42,09% à 10,60 euros.

Innate Pharma abandonne

La biotech marseillaise Innate Pharma, spécialisée en immuno-oncologie, a annoncé l'arrêt d'un essai clinique portant sur l'un de ses candidats médicaments, monalizumab, contre le cancer de la tête et du cou, après des résultats jugés décevants. Son titre a chuté de 7,92% à 2,79 euros.

Spartoo cherche à convaincre

Spartoo, une des principales sociétés de vente en ligne d'articles de mode en Europe, a annoncé dans un communiqué lundi 1er août une prise de participation minoritaire au capital de la marque SAAJ Paris. Le titre arrivé en Bourse il y a un an a gagné 4,23% à 1,77 euro.

Il reste loin de compenser sa perte de plus de la moitié de sa valeur (-56,33%) depuis le 1er janvier.


AFP/VNA/CVN