12/11/2021 17:17
Israël a commencé jeudi 11 novembre à mener un exercice national pour tester l'état de préparation du pays à une éventuelle épidémie d'un nouveau variant plus mortel de la COVID-19.
>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde
>>Israël détecte un premier cas du sous-variant "AY4.2" du Delta

Le personnel médical prélève des échantillons pour tester le COVID-19 pour les passagers à l'aéroport international Ben Gourion, en Israël, en 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

Baptisé "Omega Drill", l'exercice, dirigé par le Premier ministre Naftali Bennett, consiste en trois sessions qui simulent le passage du temps après une épidémie potentielle.

Selon le bureau du Premier ministre, l'exercice vise à tester les capacités des bureaux du gouvernement, des systèmes nationaux d'urgence et de santé à répondre à l'émergence d'un variant de la COVID-19 du nom d'"Omega".

Le bureau a noté dans le même temps qu'aucun variant de ce type n'avait encore été découvert en Israël.

L'exercice est organisé par le Centre national de gestion de Jérusalem, un centre conçu pour la gestion des crises à l'échelle nationale, avec la participation des directeurs généraux des ministères, des représentants des agences professionnelles de santé et d'urgence, du chef de projet national coronavirus, du directeur du Service de santé publique, des présidents de la Commission parlementaire de la Constitution, du droit et de la justice, du Conseil de sécurité nationale et de l'armée israélienne.

"Israël doit être préparé", a déclaré M. Bennett lors d'une réunion d'évaluation de la situation au Centre national de gestion.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.