Israël : le taux de reproduction de COVID-19 dépasse à nouveau 1

L'indicateur israélien du nombre de reproduction du COVID-19, également connu sous le nom de "nombre R", est passé samedi 19 mars de 0,97 à 1,02, selon un communiqué publié par le ministère de la Santé.

>>Virus : Israël commence à administrer une 4e dose de vaccin aux 60 ans et plus

Les échantillons de test du COVID-19 dans un centre de test de la ville israélienne de Tel Aviv.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Le dernier nombre R implique un retour à la propagation de la pandémie, la prudence est donc de mise", avertit le communiqué.

Les personnes qui n'ont pas encore reçu de dose de rappel doivent rapidement se faire vacciner pour éviter des maladies et des souffrances graves, a indiqué le ministère, conseillant également de maintenir une distance de sécurité avec les groupes dangereux et d'utiliser des masques à l'intérieur.

Le nombre R est une mesure utilisée pour évaluer le rythme de propagation de la pandémie et fait généralement référence au nombre moyen de personnes infectées par un seul porteur de virus.

Lorsque le nombre R est supérieur à 1, le nombre de patients atteints de la COVID-19 augmente à un rythme exponentiel et se multiplie de temps à autre. Lorsque le nombre R est inférieur à 1, cela indique que la propagation de la pandémie a été freinée.

Le nombre R d'Israël a atteint 2,12 à la mi-janvier, puis est progressivement tombé à 0,66 fin février.

Le ministère israélien de la Santé a signalé samedi 19 mars 7.080 nouveaux cas de COVID-19, portant le nombre total de cas dans le pays à 3.758.955, tandis que le nombre de cas actifs est passé de 41.841 à 44.190.

Dans le même temps, le nombre de décès dus à la COVID-19 est passé à 10.419, avec un nouveau décès samedi 19 mars, tandis que le nombre de patients dans un état grave est passé de 324 à 326.


Xinhua/VNA/CVN