29/06/2022 23:07
L’installation des colliers GPS pour surveiller les éléphants sauvages dans la province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre) est très nécessaire pour la conservation et le développement de ces animaux.
>>Protéger les derniers éléphants sauvages de Quang Nam
>>Ajustement du projet "Conservation des éléphants au Vietnam 2013 - 2020"
>>Dak Lak promeut un modèle de tourisme respectueux des éléphants

La province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre) compte environ 28 éléphants sauvages.
Photo : Nông nghiêp/CVN

La province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre) compte environ 28 éléphants sauvages répartis dans quatre groupes vivant essentiellement dans le Parc national de Yok Dôn et la compagnie de caoutchouc Phuoc Hoa.

L’installation des colliers GPS pour surveiller les éléphants sauvages dans la province de Dak Lak est très nécessaire pour la conservation et le développement de ces animaux.

Elle aide également le Centre pour la conservation des éléphants, le sauvetage des animaux, la protection et la gestion des forêts, et le Parc national de Yok Dôn à surveiller l'emplacement des troupeaux d'éléphants, à prévoir leur emplacement pour réduire les conflits entre les éléphants et les humains, a estimé Thai Truyên, consultant de projet de l’installation des colliers GPS sur des éléphants sauvages lors d’un colloque de consultation pour finaliser le projet, tenu le 29 juin dans la ville de Buôn Ma Thuôt.

Il a aussi souligné la nécessité de l’assistance aux experts internationaux expérimentés et du soutien technique et financier de l'Organisation internationale pour la conservation de la nature au Vietnam (WWF Vietnam), et de l’Animals Asia Fondation dans la mise en œuvre de ce projet.

Si le projet est approuvé, des colliers GPS seront installés pour les éléphants sauvages dans la province de Dak Lak à la saison des pluies 2022-2023.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.