26/06/2022 14:30
Selon le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement, pour un développement durable, les énergies renouvelables doivent devenir un bien public au service de tous et accessible à tous.
Un parc éolien dans le district de Trung Nam, province de Ninh Thuân (Centre).
Photo : VNA/CVN


Lors d’un webinaire intitulé "Asie : continent des énergies renouvelables" tenu récemment, Tang Thê Cuong, directeur du Département du changement climatique du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement a souligné que parallèlement au processus de transformation vers  l'économie "verte", la transition énergétique joue un rôle clé pour aider à atteindre les objectifs de développement durable dont zéro émission nette d'ici 2050. 

C'est pourquoi, afin de valoriser le potentiel des énergies renouvelables ainsi que de favoriser la transition énergétique des énergies fossiles vers les énergies renouvelables, le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement a formulé sept propositions pour l'orientation du développement énergétique durable vert. 

Premièrement, les énergies renouvelables doivent devenir un bien public, au service de tous et permettant à tous d'accéder et de bénéficier du développement des énergies renouvelables. En particulier, les groupes ou communautés touchés par la transition énergétique doivent être soutenus en termes de moyens de subsistance, d'aide à la reconversion professionnelle.

Deuxièmement, les pays devraient promouvoir la coopération pour éliminer les obstacles, dont ceux relatifs aux droits de propriété intellectuelle, afin d'accroître le partage des connaissances ; promouvoir la coopération dans la recherche scientifique, le développement et le transfert des technologies d'énergie renouvelable des pays développés vers ceux en développement.

Troisièmement, la politique joue un rôle important dans la promotion de la transition énergétique.

Quatrièmement, les pays doivent fixer des objectifs en matière de développement des énergies renouvelables, atteindre des émissions nettes nulles et réduire la pollution comme critères pour prendre des décisions d'investissement, développer des projets énergétiques.

Cinquièmement, les pays augmentent leurs investissements dans les systèmes de transport d'électricité afin de maximiser les avantages de la production d'énergie éolienne et solaire ; investissent dans le développement des infrastructures nécessaires pour accélérer l'application de technologies propres telles que les véhicules électriques, les voitures électriques et les motos électriques.

Sixièmement, les pays doivent mettre en œuvre de manière synchrone d'autres mesures telles que la restauration d'écosystèmes  résistants au changement climatique afin d'améliorer la capacité de stockage du carbone, promouvoir une économie circulaire afin d'utiliser au mieux les ressources tout en préservant les ressources pour les générations futures.

Enfin, une participation active des agences de presse est nécessaire afin d'aider les entreprises et les citoyens à mieux comprendre les bénéfices économiques, environnementaux et sociaux apportés par le développement des énergies renouvelables.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Saigontourist, principal artisan du Le président du Conseil des membres de Saigontourist, Pham Huy Binh, a demandé à ses cadres et employés de tout mettre en œuvre pour relancer l’industrie touristique et développer l’économie nationale.