29/06/2022 11:17
Le Premier ministre Pham Minh Chinh a rendu hommage mardi 28 juin à la Mère Nature à l’occasion de la Journée mondiale de l’océan et de la Semaine de la mer et des îles du Vietnam, appelant à agir pour l’océan bleu, la paix et le développement durable.
>>Lancement de l'initiative "La jeunesse et l’innovation pour l'océan bleu"
>>En écho à la Journée mondiale de l’environnement

Le Premier ministre Pham Minh Chinh lors du programme en multiplex "Aspiration à l'Océan bleu" à Hanoï, le 28 juin. 
Photo : VNA/CVN

"L’océan couvre plus de 70 % de la planète. C’est notre source de vie, soutenant la subsistance de l’humanité entière et celle de tous les autres organismes sur terre. L’océan est aussi la clé du commerce international et joue un rôle important dans le développement pacifique et prospère des nations et des peuples", a déclaré le Premier ministre Pham Minh Chinh lors d’un programme en multiplex intitulé "Aspiration à l'Océan bleu" à Hanoï. 

"Cependant, la mer et l’océan sont confrontés à des défis de sécurité traditionnels et non traditionnels sans précédent tels que la piraterie, la contrebande ; les actions unilatérales en violation du droit international ; les changements climatiques; la surexploitation des ressources marines ; la pollution et la dégradation des écosystèmes et des milieux marins. Cela provoque de graves conséquences, à la fois immédiates et à long terme pour l’humanité, menaçant la survie de nombreux pays, peuples et communautés", a-t-il indiqué.

"Il s’agit d’un problème mondial, qui concerne tous les peuples, qui exige que toutes les nations, tous les peuples, toutes les communautés et tous les peuples prennent conscience et agissent correctement pour l’océan bleu, pour la paix, la sécurité et le développement durable", a souligné le chef du gouvernement.

Le chef du gouvernement a déclaré qu’il est nécessaire d’établir et de mettre en œuvre de toute urgence un mécanisme de coopération régionale et mondiale, de partager des données, de consolider et de perfectionner les politiques de conservation des écosystèmes et de protection de l’environnement et d’exploitation durable des ressources marines de manière substantielle et efficace, en association avec la protection et la restauration des écosystèmes marins et côtiers.

"Il faut assurer un environnement pacifique, stable et sûr en mer sur la base du respect du droit international, en particulier de la Charte et de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982), du respect de la souveraineté et des intérêts et des activités économiques légitimes des pays", a poursuivi le dirigeant vietnamien.

Parallèlement à cela, il faut régler les différends par des moyens pacifiques conformément au droit international ; respecter les processus diplomatiques et judiciaires ; assurer la liberté, la sûreté et la sécurité de la navigation et du survol en mer ; observer la réglementation sur les mécanismes de coopération halieutique dans le monde dont les pays côtiers sont membres, les principes du Code de conduite pour une pêche responsable de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Respecter les obligations internationales 

Le chef du gouvernement a affirmé qu’en tant que pays côtier gravement touché par les changements climatiques et l’élévation du niveau de la mer, le Vietnam a fait preuve d’une forte détermination à s’associer à la communauté internationale en faveur de l’océan vert, de la planète verte, de la paix, de la stabilité, de la coopération et la prospérité mutuelle.

"Le Vietnam s’engage à respecter sérieusement ses obligations internationales ; à réduire ses émissions, à répondre aux changements climatiques; à assurer la sécurité et la sûreté maritimes; à régler les différends relatifs à la mer et à l’océan par des moyens pacifiques, conformément au droit international. Protéger résolument et avec persévérance ses droits et intérêts légitimes; à protéger l’indépendance, la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de la Patrie; tout en respectant les droits et intérêts légitimes des autres pays", a-t-il déclaré.

"Le Vietnam mettra en œuvre les résolutions du Parti, les lois de l'État et la direction du secrétaire général du Parti Nguyên Phu Trong sur le développement durable de l’économie maritime en association avec la garantie de la défense et de la sécurité nationales et la protection ferme de sa souveraineté; poursuivra la rénovation du système des politiques, lois et des plans directeurs sur la gouvernance de la mer et de l’océan", a-t-il encore indiqué.

Le Premier ministre a également affirmé la politique cohérente du Parti et de l'État du Vietnam de se disposer à coopérer et à oeuvrer avec la communauté internationale à la résolution des défis mondiaux relatifs à la mer et à l’océan, notamment à la protection de l'environnement et à l'exploitation rationnelle, efficace et durable des ressources marines, contribuant à un meilleur bien-être des populations en association avec la protection de la paix et de la sécurité régionale et internationale.

Au programme, des reportages sur l'amour de la mer et des îles du peuple vietnamien, l'esprit de solidarité tourné vers la mer; le processus de recherche environnementale et d'utilisation durable de la mer et de l’océan ont été présentés alternativement avec des performances artistiques chantant louant l'amour de la mer et des îles de la Patrie. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.