23/04/2022 18:47
Le 22 avril, dans la soirée, à la place du Midi, à Huê, province de Thua Thiên-Huê (Centre), les autorités municipales ont inauguré la rue nocturne dans la cité royale.
>>Bientôt un circuit nocturne pour découvrir l'histoire de la capitale millénaire
>>Deux anciennes portes découvertes dans la cité impériale de Huê

Visiteurs au quartier nocturne dans la cité royale de Huê le 22 avril.
Photo : VNA/CVN

Le quartier est ouvert tous les vendredis et samedis soirs, de 19h00 à 23h00, créant une autre attraction touristique dans l’ancienne capitale.

Il s’agit d’un quartier piéton animé par des activités culturelles, artistiques et gastronomiques et des stands de produits artisanaux locaux.

Ce quartier nocturne comprend quatre rues autour du Grand intérieur (Dai Nôi) : les rues du 23 août, Dang Thai Thân, Lê Huân et Doàn Thi Diêm. Il propose aux visiteurs 28 stands, ainsi que quatre espaces culturels reproduisant le charme paisible et riche en valeurs patrimoniales du Huê d’antan.

Le Comité populaire de la ville de Huê, en collaboration avec le Centre de conservation des vestiges de l’ancienne cité impériale et le Théâtre des arts traditionnels royaux, organisera des représentations hebdomadaires de chants, de musique et de danses traditionnels de la Cour royale de Huê.

"Les activités culturelles nocturnes, dont des spectacles et des activités culinaires, seront organisées non seulement dans le quartier nocturne, mais aussi dans les rues piétonnes comme Chu Van An, Pham Ngu Lao, Thuong Bac et Nguyên Dinh Chiêu. Cela permettra de redynamiser le tourisme de Huê en 2022", précise Trân Viêt Hùng, directeur du Centre municipal de la culture et de l’information.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.