Hô Chi Minh-Ville et ses sites historiques impressionnants

Découvrir les sites historiques de la mégapole du Sud est depuis longtemps incontournable pour les touristes tant vietnamiens qu’étrangers. Ces derniers temps, les voyagistes ont élargi leurs circuits pour mieux faire visiter ces adresses impressionnantes et attrayantes.

>> La baie de Ha Long et les tunnels de Cu Chi parmi les 10 lieux aventureux

>> Le musée des vestiges de la guerre dans le top 10 des meilleurs d'Asie

Port de Nhà Rông

C’est du port de Nhà Rông (Maison du Dragon) que le Président Hô Chi Minh est parti en 1911 à la conquête d’une voie pour le salut national. Transformé en musée depuis 1995, il attire des millions de touristes vietnamiens et étrangers chaque année.

Visiteurs au port de Nhà Rông. C’est là que le Président Hô Chi Minh est parti en 1911 à la conquête d’une voie pour le salut national.
Photo : Tân Dat/CVN

Construit en 1863 par les Français à la confluence des rivières de Sài Gòn et de Bên Nghé, ce bâtiment, situé dans le 4e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, est un parfait mélange entre l’architecture occidentale et orientale.

Pendant les années de guerre de résistance contre les colonialistes français (1945-1954), le quai de Nhà Rông a été le théâtre de plusieurs événements historiques tels que les grèves des travailleurs des compagnies maritimes ou encore l’incendie du navire français Alee par les militaires vietnamiens dans la nuit du 15 octobre 1945.

Palais de la réunification

Le Palais de la réunification (Dinh Thông Nhât), autrefois connu sous le nom de Palais de l’indépendance (Dinh Ðôc Lâp) ou palais de Norodom, est un bâtiment historique très célèbre de Hô Chi Minh-Ville.

Palais de la réunification.
Photo : Tân Dat/CVN

Il a été construit sur un terrain de 12 ha, comprenant un grand manoir avec une façade de 80 m de large, entouré d’un jardin avec de vieux arbres. Cet ouvrage fut utilisé comme résidence officielle des présidents du Sud du Vietnam avant la réunification du pays en 1975.

En plus d’un site historique, il est également choisi par de nombreux jeunes pour faire des photos commémoratives avec ses beaux arrière-plans, sa magnifique architecture et sa lumière naturelle inondant chaque espace.

Musée des vestiges de la guerre

Une visite incontournable au Vietnam, le Musée des vestiges de la guerre de Hô Chi Minh-Ville est un rappel poignant des crimes de guerre.

Le Musée des vestiges de la guerre de Hô Chi Minh-Ville est une destination de prédilection des visiteurs.
Photo : Tân Dat/CVN

Le terrain abrite des avions, des chars et des armes américains capturés pendant la guerre du Vietnam (1954-1975). Les expositions illustrées couvrent tout, du massacre de My Lai le 16 mars 1968 qui a fait entre 400 et 500 morts civils aux traumatismes de l’agent orange/dioxine auquel 4,8 millions de personnes ont été exposées, en passant par le travail des correspondants de guerre.

Musée d’histoire de Hô Chi Minh-Ville

Si vous n’aimez pas la guerre, vous devriez plutôt vous rendre au Musée d’histoire de Hô Chi Minh-Ville qui présente un excellent résumé de l’histoire du Vietnam avec d’innombrables objets anciens de différentes époques.

Musée d’histoire de Hô Chi Minh-Ville.
Photo : CTV/CVN

Ses salles présentent au public des collections sur la période préhistorique, l’âge de fer et l’âge du bronze, ainsi que des pièces des cultures de Ðông Son et Sa Huynh. On peut également y découvrir la culture d’Óc Eo du delta du Mékong, des sculptures de l’âge de pierre et du bronze et de l’époque du Champa, ainsi que des dynasties féodales du Vietnam du Xe siècle à 1945, avant la fondation de la République démocratique du Vietnam qui est devenue la République socialiste du Vietnam.

Tunnels de Cu Chi

Les tunnels de Cu Chi sont un immense réseau souterrain situé dans le district suburbain de Cu Chi, à 70 km au nord-ouest de Hô Chi Minh-Ville.

Visiteurs aux tunnels de Cu Chi.
Photo : Tân Dat/CVN

Initialement créés par le Viêt Minh (Front de l’indépendance du Vietnam) sous l’Indochine française (le réseau faisait alors une vingtaine de kilomètres), ces tunnels ont été considérablement développés par les forces du Front national de libération du Sud Vietnam lors de la guerre du Vietnam pour atteindre environ 250 km.

Conçus de manière extrêmement sophistiquée, ils ont terrifié les soldats ennemis devant l’intelligence et la persévérance des forces armées vietnamiennes.

Commando de Saigon

Le parcours “Dans les traces du Biêt đông Sài Gòn” (Commando de Saigon, ancien nom de Hô Chi Minh-Ville) est un nouveau produit touristique qui offre aux visiteurs une expérience unique de revivre un pan de l’histoire du Vietnam.

Biêt đông Sài Gòn (Commando de Saigon) est un nouveau produit touristique qui offre aux visiteurs une expérience unique de revivre un pan de l’histoire nationale.
Photo : Tân Dat/CVN

Les touristes pourront visiter l’arsenal secret des forces spéciales du Viêt Công (communistes du Vietnam), pesant en tout près de trois tonnes et reconnu comme site historique national.

Le Musée du renseignement du Commando de Saigon - Gia Ðinh présente de nombreux objets de valeur historique tels que l’unique ascenseur colonial français préservé, la plaque tournante magique ainsi que des objets des activités de renseignement.

Lors du parcours, les visiteurs pourront revivre une époque révolue, interagir directement avec des témoins historiques du Commando de Saigon, ainsi qu’écouter des histoires légendaires mais non moins réelles de leur part.

Il s’agit d’un produit touristique spécial de la ville, qui permet non seulement de préserver les souvenirs d’une histoire héroïque du pays pour les générations futures, mais de présenter également aux amis internationaux l’image d’un peuple vietnamien patriote et épris de paix.

Tân Ðat/CVN

 

 

  

  

  

back to top