Got It AI en route pour devenir une entreprise mondiale

Got It est une startup fondée par un Vietnamien dont le siège social se trouve dans la Silicon Valley, en Californie. En 2019, la société a présenté Querychat, un service d’analyse de données en nuage à la demande. Le succès a été immédiat, ce qui n’a pour autant pas empêché les ingénieurs de Got It de constamment mettre à jour leur produit et d’en créer de nouveaux.

>>Vingroup : la VinAI dans le top 20 des entreprises mondiales

>>La Journée de l’intelligence artificielle du Vietnam 2022 prévue en septembre

>>VNEdu 4.0 - un écosystème éducatif intelligent de premier rang au Vietnam

Querychat facilite le travail des groupes d’analyse de données intérieures d’entreprise, connus sous le nom de Business Intelligence. Il consulte les données de l’entreprise et répond vocalement aux questions les concernant. On peut par exemple lui demander, à haute voix, combien de nouveaux clients la société a gagnés et il va répondre, également à haute voix.

Par rapport à la méthode de questions et réponses basée sur les mots de passe, une méthode récurrente en 2019, Querychat a marqué une avancée. Mais sa version actuelle est bien plus sophistiquée, et Got It a développé un autre produit encore plus moderne, déclare Lê Anh Dung, le responsable de Got It AI Vietnam, la filière nationale spécialisée dans l’intelligence artificielle de Got It.

"Le processus de mise au point de Querychat nous a permis d’identifier un nouveau marché potentiel, celui pour la conversation par intelligence artificielle. Nous avons donc décidé d’élaborer un produit permettant aux entreprises d’automatiser leur service à la clientèle. Prenons l’exemple d’une société de commerce électronique. Le travail essentiel de son service à la clientèle consiste à répondre aux questions concernant les commandes. Alors, pourquoi ne pas automatiser un travail aussi répétitif ? Notre programme de conversation par intelligence artificielle est capable d’automatiser 90% de ce travail", affirme-t-il.

Le programme dont parlait Lê Anh Dung existe aujourd’hui en version anglophone. Plusieurs grandes sociétés se le sont procuré. Got It cherche maintenant à trouver des clients aux États-Unis, fait savoir Lê Anh Dung.

"Nous visons le marché mondial. Évidemment, à ce moment-là, notre programme sera disponible en plusieurs langues. Mais pour commencer, il faut savoir que les chatbots, ou agents conversationnels, existent surtout en langue anglaise. Et avant de devenir une entreprise mondiale, une startup doit d’abord trouver sa place sur le marché américain. C’est la raison pour laquelle nous nous investissons pleinement sur ce marché, et après y avoir consolidé notre place, nous étendrons nos activités vers les marchés non anglophones", indique-t-il.

Lê Anh Dung est convaincu qu’avec son agent conversationnel, Got It réussira son pari de devenir une entreprise mondiale.

"Je suis très optimiste quant aux perspectives de notre produit sur le marché américain. En ce moment même, il est unique au monde. En fait, il existe déjà de nombreuses sociétés qui fournissent des services de chatbot, mais les entreprises qui se procurent un chatbot doivent passer beaucoup de temps à lui apprendre ce qu’il faut faire, avant de pouvoir l’utiliser. Pour le nôtre, il faut seulement quelques minutes. L’entreprise n’a qu’à nous fournir l’historique des conversations entre ses clients et son service clientèle. Notre système va filtrer cet historique et sélectionner les informations les plus importantes. En quelques minutes, notre chatbot aura appris tout ce qu’il lui faut. L’entreprise n’a plus qu’à cliquer sur sa souris, son chatbot est maintenant capable de répondre à la plupart des questions posées par les clients", assure-t-il.

Pour le moment, le chatbot de Got It aide les entreprises à automatiser leur service à la clientèle, mais la société veut voir plus loin, nous dit Lê Anh Dung.

"Nous souhaitons faire de ce chatbot un programme qui soit capable de répondre à toutes sortes de questions. Nous voulons qu’il comprenne les questions et donne ses propres avis. On pourra alors lui demander par exemple ce qu’il pense de tel ou tel livre. Pour atteindre ce niveau, nous essayons aujourd’hui de recruter les meilleurs étudiants vietnamiens et les talents d’autres sociétés technologiques au monde", indique-t-il.

Si Querychat a été essentiellement développé par des ingénieurs vietnamiens, le chatbot de Got It AI Vietnam marque la suite du rêve de la plus célèbre startup technologique du pays.

"Je suis très heureux de voir notre gouvernement faire le bon choix en incitant les sociétés et les groupes technologiques à créer des produits vietnamiens. Make in Vietnam est une stratégie pertinente et prometteuse, d’autant plus que nous disposons d’une main d’œuvre importante dans le domaine des technologies de l’information. Reste à identifier les produits qui méritent d’être développés et qui auront le plus de chance de conquérir le marché international", estime-t-il. Got It AI Vietnam a réussi à mobiliser 15 millions d'USD auprès d’investisseurs privés.

VOV/VNA/CVN