Vietjet signe avec Boeing un contrat de livraison de 200 avions

Vietjet et Boeing viennent de trouver une entente sur la restructuration et la poursuite de la mise en œuvre du contrat de commande de 200 Boeing 737 annoncé précédemment par les deux parties. L'accord a été signé lors de Farnborough International Air Show 2022 (Farnborough International AirShow).

>>Vietjet ouvre onze lignes supplémentaires à destination de l’Inde

>>Vietjet Air figure parmi les 10 meilleures compagnies low-cost du monde

>>Vietjet : des vols vers Busan à partir de 7.700 dôngs

Vietjet et Boeing consentent à signer des accords de livraison d’avion et d’autres services supplémentaires
Photo : Vietjet/CVN

Plus précisément, les deux parties appliqueront un calendrier de livraison flexible conformément au plan d'affaires de Vietjet dans le contexte de la reprise de l'industrie aéronautique mondiale après la pandémie. Les 50 premiers appareils de la commande seront livrés à Thai Vietjet, une compagnie aérienne thaïlandaise portant la marque vietnamienne. Thai Vietjet est actuellement l'une des principales compagnies aériennes sur le marché intérieur thaïlandais et est appréciée des habitants du pays.

L'accord confirme également que Boeing s’engage auprès de Vietjet à soutenir le service et la formation, les services techniques, le transfert de technologie, la recherche d'investissement, etc., et vise un développement à long terme et durable, en garantissant une efficacité opérationnelle et une fiabilité technique maximales et en optimisant les coûts pour les passagers.

"Nous avons l’honneur de continuer à travailler avec Vietjet pour renforcer le développement des services aériens à bas prix dans l'un des secteurs de l'aviation à la croissance la plus rapide au monde. L'avion 737 Max, doté d'un fonctionnement efficace et flexible et d'une capacité de vol impressionnante, participera efficacement au plan de développement du réseau de vols de Vietjet en Asie et dans le monde", a estimé John Bruns, directeur général adjoint de Boeing.

La compagnie aérienne Vietjet a, quant à elle, souligné que cet accord serait un jalon important, fiable et durable dans les relations entre Vietjet et Boeing. "Les infrastructures étant limitées au Vietnam, les premiers avions de Boeing seront réservés à la flotte de Thai Vietjet. Des avions à l'effigie de la compagnie aérienne vont bientôt décoller dans le ciel de Thaïlande, et nous utiliserons des ressources financières internationales pour investir", a déclaré Dinh Viêt Phuong, directeur exécutif de Vietjet.

Récemment, l'accord de livraison de 200 avions a été interrompu en raison d'un incident lié au 737 Max et aux répercussions de la pandémie de Covid-19 affectant la chaîne d'approvisionnement mondiale de Boeing. Vietjet a également subi des pertes importantes lorsque la commande de 737 Max n'a pas été livrée à temps. Cependant, Vietjet a courageusement traversé la pandémie, en maintenant sa capacité opérationnelle, sa capacité financière et en continuant à se développer.

Davantage d’emplois créés

Le fait que Vietjet et Boeing acceptent de continuer à mettre en œuvre les accords signés est également une étape très positive de la relation de confiance à long terme entre le Vietnam et les États-Unis. Les commandes de Vietjet devraient créer jusqu'à 200 000 emplois pour les Américains, d’une valeur totale de 35 milliards d’USD, y compris les commandes d'avions et les services d'ingénierie des moteurs.

Cette commande devrait également attirer des investissements dans le secteur de l'aviation au Vietnam, créant des centaines de milliers d'emplois dans les domaines des compagnies aériennes, des aéroports, de la gestion des vols, des services techniques et des académies de formation, de création, de transfert de technologie, de recherche et de production de composants.

Le Farnborough International AirShow 2022, qui se déroule au Royaume-Uni tous les deux ans, est l'un des principaux événements de l'industrie aérospatiale mondiale. Il s’est tenu cette année du 18 au 22 juillet, attirant plus de 80 000 visiteurs et près de 1 500 exposants, constructeurs d'aéronefs et institutions financières, fournisseurs de composants et d'ingénierie aéronautiques, compagnies aériennes, etc.

Après une interruption de quatre ans en raison de la pandémie, cette session 2022 permet aux principaux noms de l'aviation civile et militaire de se rencontrer, d’échanger et de se retrouver face à face pour préparer la croissance explosive de l'industrie qui s’annonce prochainement.

Truong Giang/CVN