06/12/2021 22:42
Une formation sur la gestion des données de déminage a débuté ce lundi 6 décembre à Hanoï.
>>Coopération dans le règlement des conséquences des bombes et mines laissés par la guerre au Vietnam
>>Création du groupe d'amis du Centre régional d'action contre les mines de l'ASEAN
>>Le Vietnam considère les États-Unis comme l’un de ses premiers partenaires

Formation sur la gestion des données de déminage, le 6 décembre à Hanoï.
Photo : VOV/CVN


Réunissant des participants de 27 localités du pays, la formation a pour objectif d’améliorer les méthodes d’enregistrement des données portant sur les opérations de déminage réalisées sur les différents sites au Vietnam.

Financé conjointement par le Gouvernement des États-Unis et l’Organisation norvégienne NPA, la formation s’inscrit dans le cadre du Programme national d’action sur le règlement des conséquences des bombes et mines laissées par la guerre pour la période 2010-2025.

Nguyên Van Nghiêp, directeur adjoint du Centre national d’action contre les bombes et mines du Vietnam a indiqué : "Principal partenaire du Vietnam dans le déminage, les États-Unis nous ont beaucoup aidés. Notre centre coopère avec eux pour optimiser notre base de données. Nous espérons qu’ils continueront de nous soutenir’".

Le général Thomas Steveson, attaché de la défense des États-Unis au Vietnam, a fait savoir que les États-Unis avaient fait don au Vietnam d’un montant de 150 millions de dollars aux fins de procéder aux opérations de déminage. 
 
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.