18/05/2019 09:25
Avec Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et Thua Thiên-Huê, Dà Nang est l’un des quatre grands pôles touristiques du pays. Elle a pour ambition de devenir une destination de choix pour les visiteurs tant vietnamiens qu’étrangers.
>>Tourisme durable: quand l’union fait la force
>>Thua Thiên-Huê veut mieux exploiter son patrimoine
>>Stratégie pour attirer davantage de touristes

Le pont d'Or à Bà Nà Hills, l'un des ponts piétonniers les plus impressionnats au monde.

Située au cœur des patrimoines du Centre, Dà Nang est simultanément le point de départ ou le point d’arrivée du Couloir économique Est-Ouest. La ville est bordée par les provinces de Thua Thiên-Huê au nord, de Quang Nam au sud et à l’ouest, ainsi que la Mer Orientale à l’est.

Avec ses belles plages et ses complexes haut de gamme, elle est une destination idéale pour les voyageurs aussi bien vietnamiens qu’étrangers, y compris les plus exigeants. La ville possède en effet non seulement des plages sublimes, des paysages fascinants, mais aussi des monuments historiques et culturels. Dà Nang offre par ailleurs aux touristes un accès facile au sanctuaire de My Son et à l’ancienne cité de Hôi An, classés patrimoines culturels mondiaux par l’Organisation des Nations unies pour la culture, la science et l’éducation (UNESCO). En plus, ses habitants sont connus pour leur hospitalité et leur caractère chaleureux.

Un secteur de pointe

Dà Nang tente de faire du tourisme un secteur économique de pointe en suivant la Résolution N°43 du Politburo du Parti communiste vietnamien datant du 24 janvier 2019 sur la construction et le développement de la ville jusqu’en 2030 et vision 2045. En parallèle, elle coopère avec les autres villes et provinces du Centre pour devenir une destination touristique mondiale.

Dà Nang s’est fixée pour objectif d’accueillir 8,19 millions de visiteurs en 2019, dont 3,9 millions d’étrangers, soit une augmentation annuelle respective de 6,9% et de 11,9%. Le secteur du tourisme devrait générer un chiffre d’affaires brut de 27,4 milliards de dôngs, en hausse de 13,9% par rapport à l’année précédente.

Touristes étrangers à Dà Nang.

Ngô Quang Vinh, directeur du Service municipal du tourisme, a déclaré que celui-ci consulterait le Comité populaire municipal pour promulguer et mettre en œuvre le plan de gestion des activités des agences de voyage en 2019 et 2020. "Il va gérer plus efficacement les voyages organisés et piloter la mise en œuvre de normes pour les établissements d’hébergement touristique", a-t-il ajouté.

En plus d’intensifier les inspections dans les entreprises touristiques, le Service municipal du tourisme proposera aux autorités locales de créer des services de transport maritime dans la péninsule de Son Trà, une destination prisée de la ville.

Selon la directrice adjointe dudit service, Truong Thi Hông Hanh, Dà Nang a accueilli 7,66 millions de vacanciers en 2018, en hausse de 15,5% par rapport à l’année précédente, dont 2,87 millions de touristes internationaux, soit une augmentation annuelle de 23,3%. Les recettes totales provenant des activités touristiques ont été estimées à 24.000 milliards de dôngs.

De nombreux sites séduisants

Dà Nang parmi les meilleures destinations
pour 2019

The New York Times a classé la ville côtière de Dà Nang au 15e rang de sa liste annuelle des 52 destinations à visiter cette année. Il constate que cette ville était auparavant un site plutôt connu comme étant une porte d’accès à Hôi An, patrimoine culturel mondial de l’UNESCO. Elle est devenue aujourd’hui un pôle attractif avec une grande scène gastronomique, de nouveaux hôtels et villégiatures le long de sa plage à perte de vue.

Selon le journal américain, une journée typique à Dà Nang peut commencer avec une baignade matinale sur la plage Non Nuoc, et peut-être un arrêt rapide au marché de Hàn. On peut ensuite visiter les montagnes de marbre l’après-midi, puis dîner dans la ville. La journée se termine avec une visite du célèbre pont Rông (Dragon), illuminé tous les soirs. Le pont d’Or à Bà Nà Hills, un des ponts piétonniers les plus impressionnants au monde.

La ville a notamment mis au point un certain nombre d’activités visant à attirer les visiteurs, telles que le Festival international de feux d’artifice ou la Foire internationale du tourisme. En 2018, le magazine Golden Times a classé le pont d’Or à Bà Nà Hills parmi les 100 meilleurs lieux du monde. Le pont d’Or captive en effet les touristes par son aspect saisissant, sa structure étant tenue par deux mains géantes. Perché à 1.400 m d’altitude et d’une longueur de 150 m, il est considéré par tous comme une œuvre architecturale spectaculaire. Les touristes peuvent y admirer un panorama magnifique.

Dà Nang abrite également de nombreux sites touristiques attrayants comme les monts des cinq éléments ou Ngu Hành Son, la péninsule de Son Trà ou Bà Nà Hills. Situé à 1.489 m d’altitude à 40 km au sud-ouest de la ville, le mont Bà Nà est considéré comme l’une des montagnes les plus belles du Vietnam. On dit que s’y succèdent les quatre saisons dans une même journée, et ce, toute l’année, rendant le climat très agréable. Une forêt primitive recouvre ses flancs et abrite de nombreuses espèces végétales et animales.

À Bà Nà, les touristes peuvent contempler des forêts verdoyantes, des montagnes et des cascades d’eau  et visiter un village à l’architecture française ressemblant à un Paris en miniature et caractérisé par ses petits châteaux. Ils peuvent aussi admirer des jardins de fleurs multicolores et une cave à vin ancienne.
 
Phuong Nga - Trong Dat/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.