02/12/2020 14:41
La F1 privée de son champion ! Lewis Hamilton, positif au COVID-19, est forfait pour le Grand Prix de Sakhir de vendredi 4 à dimanche 6 décembre à Bahreïn et incertain pour le dernier GP de la saison, la semaine prochaine à Abou Dhabi.
>>GP de Bahreïn de F1 : Romain Grosjean miraculeusement sauvé des flammes
>>GP de Turquie de F1 : Hamilton devient l'égal de la légende Schumacher

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) sur le podium du GP de F1 de Bahreïn, le 29 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le Britannique, qui a décroché une 7e couronne mondiale mi-novembre, "s'est réveillé lundi matin avec des symptômes légers et a été informé au même moment qu'un de ses contacts avant son arrivée à Bahreïn (la semaine précédente pour un premier GP dans le royaume, qu'il a remporté, NDLR) avait été testé positif", explique son écurie Mercedes dans un communiqué mardi 1er décembre.

"Lewis a donc fait un test qui s'est avéré positif. Cela a depuis été confirmé par un autre test", ajoute la marque à l'étoile.

Le pilote Mercedes s'est isolé pour dix jours et sa participation au GP d'Abou Dhabi à Yas Marina le 13 décembre est "à confirmer".

"Je suis terriblement déçu", réagit-il sur Instagram, assurant que lui et son équipe ont "pris toutes les précautions possibles et suivi toutes les règles".

"J'ai la chance de me sentir bien, avec seulement de légers symptômes et je vais faire le maximum pour rester en forme et en bonne santé", promet Hamilton, âgé de 35 ans.

Vandoorne en suppléant ? 

Le nom de son suppléant sera annoncé "en temps voulu". L'équipe dispose de deux pilotes de réserve: le Belge Stoffel Vandoorne et le Mexicain Esteban Gutiérrez.

Vandoorne, qui pilotait en F1 en 2017 et 2018 avec McLaren, participe actuellement avec Mercedes aux essais de présaison de Formule E à Valence, en Espagne. Il était prévu avant même le test positif d'Hamilton qu'il rejoigne Bahreïn à l'issue de ces essais, qui se terminent ce mardi 1er décembre, précise un porte-parole de l'écurie.

Hamilton s'est assuré du titre de champion du monde 2020, son septième en F1 (un record qu'il partage avec l'Allemand Michael Schumacher), lors du GP de Turquie mi-novembre. Mercedes est sacrée chez les constructeurs pour la septième saison consécutive depuis 2014.

Avant lui, les deux pilotes de l'écurie Racing Point, le Mexicain Sergio Pérez et le Canadien Lance Stroll, ont manqué des courses à cause du COVID-19.

Plusieurs figures du paddock (le propriétaire de Racing Point Lawrence Stroll, le team principal de Williams Simon Roberts ou encore le responsable du pneumaticien Pirelli Mario Isola) ont également été testés positifs depuis le début de la saison en juillet.

Le protocole sanitaire de la F1 prévoit des tests de détection avant un week-end de course, dans les premières 24 heures sur le circuit, puis tous les cinq jours quand les GP s'enchaînent, comme c'est le cas actuellement avec trois GP en trois semaines, deux à Bahreïn et un à Abou Dhabi.

Les personnels des écuries et les autres personnes sur site sont séparés en bulles les plus hermétiques possibles pour limiter les risques de contagion et les cas positifs sont immédiatement isolés.

Grosjean également forfait 

Le Français Romain Grosjean évacué après son accident lors du GP de Bahreïn, le 29 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Les procédures établies par la FIA et la Formule 1 garantissent qu'il n'y aura pas d'impact plus large sur l'événement de ce week-end", précise la Fédération internationale de l'automobile dans un communiqué.

Il s'agit du deuxième forfait pour le GP de Sakhir, disputé sur le tracé extérieur du Circuit international Sakhir à Bahreïn (emprunté pour la première fois en F1). Le Français Romain Grosjean (Haas) a été le premier à renoncer, souffrant de brûlures aux mains à la suite de son accident au départ du GP de Bahreïn dimanche 29 novembre.

Grosjean sera remplacé par le Brésilien Pietro Fittipaldi, 24 ans, petit-fils du double champion du monde de F1, Emerson Fittipaldi, qui fera ses débuts dans la catégorie reine.

Le Français de 34 ans, qui dispute très certainement sa dernière saison en F1, espère par contre reprendre le volant à Abou Dhabi, a indiqué son team principal Guenther Steiner mardi 1er décembre. "On en reparlera dimanche 6 ou lundi 7 décembre pour voir si c'est faisable. Ça dépendra de son état de santé", ajoute-t-il.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !