15/12/2020 11:59
L’exposition "Vô" des peintres vietnamiens Trinh Thang et Chip Pham a ouvert sa porte le 13 décembre à Hanoï. Une expérience sans précédent reliant l’histoire de deux artistes de talent, avec leur abstraction, leur histoire et leur découverte de la méditation.
>>Thuy Nguyên tire son épingle du jeu
>>Vernissage d'une exposition à Hanoï
>>Sourde et muette, elle s’exprime par la peinture

Visiteurs à l’exposition "Vô", le 13 décembre à la galerie Nguyên Art à Hanoï.

Dimanche 13 décembre à la galerie Nguyên Art à Hanoï, quelques centaines de personnes ont assisté au vernissage de l’exposition "Vô" des peintres Trinh Thang et Chip Pham. Plus de 40 œuvres sont présentées sur deux étages, racontant séparément les points de vue de chaque artiste dans la découverte de soi-même.

Il s’agit de la 6e exposition personnelle de Trinh Thang, et de la première de la jeune peintre Chip Pham. Leur lien s’est renforcé par la méditation, par les discussions, et par le respect mutuel. Deux artistes - deux générations - cherchent à exposer leurs observations multidimensionnelles sur l’esthétique et l’art contemporain.

"Vô" ("Sans" ou "Pas" en français) s’exprime en fait leur indépendance dans les aventures personnelles et dans la recherche du calme en soi.

"Nous sommes différents l’un et l’autre : chacun a ses propres compétences, histoires, états d’esprit et concepts artistiques. Auparavant, les peintures de Chip étaient sublimes, mais sombres et tristes. Mon travail est de l’aider à trouver des tons plus clairs, plus positifs", a expliqué Trinh Thang.

Une aventure artistique

Le peintre Trinh Thang, le 13 décembre à la galerie Nguyên Art à Hanoï.
Fier de connecter les peintres de talent avec les amateurs d’art de la capitale, Lê Xuân Huong, directeur de la galerie Nguyên Art, était ravi des différences dans les œuvres de Trinh Thang par rapport à ses expositions précédentes.

"Personnellement, je ne peux pas comprendre le message véhiculé dans chaque œuvre. Mais outre le sentiment, ces peintures reflètent une incroyable créativité et l’immense énergie de chaque artiste", a-t-il exprimé.

Chip Pham a rencontré Trinh Thang pour la première fois il y a un an aux États-Unis. Pour elle, il s’agissait d’une belle inspiration qui l’a encouragée à chercher des compétences peu explorées.

"Depuis, j’ai appris de nouvelles techniques et mieux compris ce monde. Grâce à lui, j’ai pu utiliser des couleurs que je n’avais jamais pensées auparavant. Idem pour les énergies et les créativités que j’ai aperçues ces derniers mois. Cette exposition est tout simplement incroyable", a-t-elle précisé.

La peintre Chip Pham, le 13 décembre à la galerie Nguyên Art à Hanoï.
"Ces peintures furent l’image d’une carrière extraordinaire de Trinh Thang, riche de connaissances et d’expérimentations artistiques, a fait savoir la chanteuse Minh Châu. J’ai découvert le talent de Chip Pham lorsqu’elle était petite. J’espère qu’elle pourra  s’avancer davantage dans ce monde des arts grâce à ses compétences uniques, sa patience et son assiduité".

"Chip Pham est très intelligente, enthousiaste, et elle possède une réflexion approfondie. Ses techniques restent encore limitées mais son âme est pure, calme, avec une énorme puissance interne", a souligné Trinh Thang.

Clôture lundi 21 décembre.

Texte et photos : Dang Duong/CVN


Deux artistes, deux générations

Chip Pham, de son vrai nom Pham Ngân Hà, est née en 2001 et est actuellement étudiante à l’Université des arts de Londres (UAL). Outre la peinture, elle produit aussi des films et des pièces musicales.

Né en 1972, Trinh Thang est diplômé de l’École de médecine de la province septentrionale de Thai Binh, et a obtenu ensuite le Master et le Doctorat en santé publique aux États-Unis. Enseignant et spécialiste en santé publique au sein de plusieurs ONG au Vietnam, il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages en littérature, poésie, musique, arts martiaux, méditation, et depuis 2011, a déjà organisé 5 expositions personnelles de peintures. Trinh Thang et la poète française Lise Piquette ont aussi publié ensemble le recueil poétique Au seuil qui compte sept tomes.

"Avec passion, énergie, enthousiasme et professionnalisme, nous avons uni nos efforts, dans l’harmonie et la joie, pour mener à bien ce projet grandiose qui se concrétise très efficacement... Thang a traduit ses poèmes et  chansons en français et en anglais et j’ai adapté ses textes en français en tentant de respecter ou d’expliciter son message et d’embellir ses traductions sous forme de poèmes", a exprimé Lise Piquette.
 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.