15/05/2022 08:16
Le Bureau politique et le Secrétariat du Parti communiste du Vietnam ont organisé mi-avril une conférence nationale sur le développement socio-économique de la région moyenne et montagneuse du Nord d’ici 2030, avec vision 2045.
>>Môc Châu, le charme du Nord-Ouest sur un plateau
>>Faire de Phu Tho un centre touristique clé de la région moyenne et montagneuse du Nord

Occupant le tiers de la superficie totale du Vietnam, la région moyenne et montagneuse du Nord reçoit annuellement le quart des investissements prélevés sur le budget d’État. Elle s’étend sur près de 95.340 km² et comprend 14 provinces que sont Hoà Binh, Son La, Diên Biên, Lai Châu, Yên Bai, Phu Tho, Lào Cai, Tuyên Quang, Hà Giang, Bac Kan, Thái Nguyên, Cao Bang, Lang Son et Bac Giang, disposant de plusieurs postes frontaliers avec la Chine et le Laos. Ses caractéristiques sont les paysages et reliefs très variés, un climat tempéré et les identités culturelles de nombreuses ethnies minoritaires.

La région moyenne et montagneuse du Nord reçoit annuellement le quart des investissements prélevés sur le budget d’État. Photo : VNA/CVN

Créer les percées socio-économiques

La Résolution N°11 du Politburo du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV, XIIIe mandat), en date du 10 février 2022, porte sur les orientations de développement socio-économique, la garantie de la défense et de la sécurité dans la région moyenne et montagneuse du Nord d’ici 2030 avec vision jusqu’en 2045.

Ce document se fixe l’objectif d’en faire une région au développement durable et global à l’horizon 2030 sur la base d’investissements croissants dans les infrastructures pour la relier au delta du fleuve Rouge et à la capitale Hanoï. D’ici 2045, environ la moitié des provinces dans cette région devraient figurer parmi celles à la croissance la plus rapide du pays. Ledit document prévoit de développer les industries de la transformation, de la fabrication et de l’énergie ; l’agriculture high-tech, biologique et productrice de spécialités ; l’économie frontalière et le tourisme ; de protéger les forêts ; de renforcer le reboisement, de promouvoir l’économie sylvicole durable ; d’exploiter et d’utiliser efficacement les ressources naturelles et minérales ; de protéger l’environnement, la sécurité écologique et la sécurité des sources d’eau.

Il faudrait rénover les mentalités sur le développement, en particulier sur les liens régionaux et sous-régionaux ; les mécanismes et politiques spécifiques ; les ressources humaines, les potentiels et les avantages locaux en vue d’une exploitation optimale“, a déclaré le secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong. En même temps, il est nécessaire de saisir et de traiter correctement la relation entre le développement régional et celui global du pays, de définir clairement les rôles, positions, fonctions et missions des comités, ministères, branches et localités dans cette région pour déterminer clairement les missions et attributions de chacun dans la mise en œuvre efficace de la Résolution N°11, a-t-il indiqué.

Infrastructures de transport

 Les infrastructures ont largement contribué à la croissance de la région moyenne et montagneuse du Nord.  Photo : VNA/CVN

Grâce à la réalisation des résolutions et conclusions du Bureau politique, les infrastructures socio-économiques, notamment celles de transport, ont bénéficié d’investissements importants, améliorant considérablement la connectivité entre les provinces de la région et entre la région et le reste du pays. Certaines d’entre elles se sont distinguées par leur croissance socio-économique exponentielle.

Dans le cadre du projet de “Connectivité de transport dans les provinces montagneuses du Nord“, lancé en décembre 2021, les provinces de Lai Châu, Lào Cai et Yên Bai auront en 2024 deux autoroutes : la première d’environ 147 km reliera Lai Châu à l’autoroute Hanoï - Lào Cai ; et la deuxième, de 53 km, Nghia Lô (province de Yên Bai) à l’autorouté précitée. Ce projet  nécessitera un investissement total de 235,328 millions d’USD, dont 187,277 millions en provenance de la Banque asiatique de développement (BAD) et 4,481 millions d’aide non remboursable du gouvernement australien, et 43,569 millions de fonds de contrepartie du Vietnam.

Il s’agissait d’un projet clé pour les provinces montagneuses du Nord. Pour cette raison, le chef du Parti a demandé de respecter les normes techniques, d’utiliser des machines modernes et du personnel expérimenté dans la mise en œuvre du projet pour l’achever dans les délais fixés. Le projet contribuera à raccourcir la durée du trajet reliant des centres politiques et économiques des provinces de Lai Châu, Lào Cai et Yên Bai et d’autres localités voisines de la capitale, à réduire les embouteillages et accidents de la route, à promouvoir le développement socio-économique et à renforcer la sécurité et la défense dans la région, etc.                 
 
Thê Linh/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

La province de Bên Tre dispose d'un potentiel immense pour développer l’écotourisme La province de Bên Tre, bien connue sous le nom de "royaume des cocotiers", est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras du fleuve.