22/02/2020 08:30
Les accords EVFTA et EVIPA apporteront de grandes opportunités aux entreprises vietnamiennes et européennes. Entretien avec Bùi Thanh Son, vice-ministre des Affaires étrangères, et Vu Tiên Lôc, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam.
>>EVFTA et EVIPA : de nouveaux jalons en 30 ans de relations Vietnam - UE
>>Accueillir les flux de capitaux en provenance de l’UE
>>Opportunités et défis pour les entreprises nationales

Favoriser un partenariat de coopération intégrale

Bùi Thanh Son, vice-ministre des Affaires étrangères


La ratification de l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam (EVFTA) et l’approbation de l’Accord de protection des investissements UE - Vietnam (EVIPA), avec un nombre élevé de votes, témoignent de l’appréciation des parlementaires européens et des pays membres de l’UE pour le prestige et la position du Vietnam et promeut un partenariat de coopération intégral entre les deux parties. Ces deux pactes créent le cadre d’une coopération sur le long terme, fondée sur l’égalité et les avantages mutuels. Par ailleurs, ils contribuent à la tendance commune visant à stimuler la connectivité économique interna-tionale et le développement durable.

Cette décision reflète la volonté de l’UE de renforcer ses liens avec l’Asie-Pacifique, et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) en particulier. En tant que président de l’ASEAN en 2020, le Vietnam est prêt à dynamiser les liens entre les deux blocs communautaires. En outre, le fait que le Parlement européen ratifie l’EVFTA et approuve l’EVIPA en début de mandat annonce les grandes perspectives économiques que ces accords apporteront aux deux parties.

Dans le même temps, le feu vert pour l’EVIPA entre l’UE et un pays en développement appuie la détermination de promouvoir la libéralisation commerciale et encourager les investisseurs. La décision du Parlement européen consolidera la confiance, la connectivité économique internationale et le commerce ouvert ainsi que des facteurs libres importants face à la montée mondiale actuelle du protectionnisme. Une fois en vigueur, les deux accords dynamiseront les relations, tout en créant de nouveaux jalons dans le développement socio-économique et l’intégration mondiale du pays.

Grâce à des engagements profonds et globaux, soutenus par les économies membres, l’EVFTA bénéficiera considérablement aux deux parties. En vertu de cet accord, l’UE éliminera immédiatement les taxes sur 86% des importations de marchandises vietnamiennes et sur 99% au cours des sept prochaines années. Le Vietnam réduira les droits de douanes à 48,5% de ses importations du bloc pour la première année, puis à 91,8% après sept ans. Si elles profitent efficacement de l’EVFTA, les entreprises vietnamiennes, en particulier les fabricants de secteurs importants tels que les vêtements textiles, les chaussures et les produits agricoles, pourront améliorer leur compétitivité sur le marché européen.

Dans un contexte de tensions commerciales croissantes à travers le monde, cet accord permettra aux entreprises vietnamiennes de diversifier leurs marchés. D’autre part, l’EVFTA et l’EVIPA stimuleront les flux d’investissements et de technologies et le Vietnam tirera profit des expériences de gestion d’entreprise de haute qualité de l’UE. Hormis les engagements économiques, l’EVFTA comprend des réglementations sur le développement durable, la réponse au changement climatique, l’emploi et la protection de l’environnement. La coopération entre le Vietnam et l’UE contribuera à accélérer les réformes et la croissance durable, ainsi qu’à améliorer les conditions de vie du pays.

Se connecter à un vaste marché

Vu Tiên Lôc, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam


La ratification de l’EVFTA et l’approbation de l’EVIPA par le Parlement européen, le 12 février, offrent l’opportunité de promouvoir la mutation des chaînes de valeur mondiales. La ratification du premier marque une nouvelle étape dans le processus de réforme et d’intégration de l’économie vietnamienne. Avec l’adoption de cet accord, l’UE, un marché exigeant aux normes les plus élevées au monde, a reconnu les efforts prodigués par le Vietnam dans la réforme, l’édification d’une institution d’économie de marché et le développement durable.

Avec la participation de partenaires européens, le Vietnam espère une augmentation de la valeur ajoutée et du contenu technologique dans les étapes de production... Aussi, les efforts pour atteindre les normes internationales en matière de gouvernance nationale et de gouvernance d’entreprise, du travail, de l’environnement, etc., créeront-ils également de nouvelles impulsions pour la stratégie de développement durable du Vietnam. Par conséquent, ces accords devront en outre aider le pays à améliorer ses mécanismes et institutions ainsi que son climat d’affaires, favorisant les investissements européens sur son sol.


Énormes opportunités pour les entreprises européennes


 
S’exprimant après que le Parlement européen ait ratifié le 12 février l’EVFTA et approuvé l’EVIPA, le ministre allemand de l’Économie et de l’Énergie, Peter Altmaier, a déclaré que ces deux accords ouvraient d’énormes opportunités pour les entreprises européennes. M. Altmaier a souligné que le Vietnam est un marché à forte croissance avec un gros potentiel pour les produits et services européens. Selon lui, l’EVFTA et l’EVIPA garantiront l’accès des produits européens au Vietnam - un marché qui prend de plus en plus d’ampleur. Il a également qualifié l’approbation par le Parlement européen de ces deux accords avec le Vietnam de "signal important pour le libre-échange et la lutte contre le protectionnisme".

Les associations commerciales et industrielles allemandes ont salué l’approbation par le Parlement européen des accords commerciaux avec le Vietnam. Le directeur de l’Association fédérale allemande de l’industrie, Joachim Lang, a déclaré que ces accords favoriseraient les échanges économiques avec le Vietnam, avant d’appeler à œuvrer pour que les accords prennent effet au plus tôt. Partageant le même point de vue, le président de la Fédération allemande du commerce de gros, du commerce extérieur et des services, Holger Bingmann, y voit une grande opportunité pour les entreprises européennes. Selon lui, il s’agit de l’accord commercial le plus ambitieux que l’UE ait négocié avec un pays en développement. Il contribuera à renforcer les relations économiques entre les entreprises des deux parties.


Linh Thao/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Mót Hôi An : quand jus de citron rime avec tourisme local Si le jus de citron est une boisson bien ordinaire, le restaurant Mót à Hôi An en a créé sa propre recette pour devenir une des adresses les plus fréquentées de cette vieille ville de la province de Quang Nam (Centre).