08/10/2020 10:51
Les stocks commerciaux de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté après trois semaines de baisse dans un marché encore impacté par la faiblesse de la demande.
 
>>Rassurée sur la santé de Trump, Wall Street reprend sa marche en avant
>>Les cours du pétrole terminent en hausse

Un gisement pétrolier près de Williston, Dakota du Nord (États-Unis).
Photo : AFP/VNA/CVN


Selon un rapport hebdomadaire publié mercredi 7 octobre par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), les réserves américaines de brut ont progressé de 500.000 barils au 2 octobre, à 492,9 millions de barils (MB), là où les analystes avaient prévu un chute de 1,2 million. Cette hausse s'explique notamment par une progression de la production américaine de brut qui a accéléré de 300.000 millions de barils par jour (mbj) à 11 mbj.

"Ce retour à la barre des 11 mbj de la production est impressionnant pour une industrie qui souffre des cours bas, mais de toute évidence cela devient un facteur baissier" sur les marchés, a commenté John Kilduff, d'Again Capital. Il a souligné toutefois des éclaircies du côté de la demande avec des stocks d'essence en baisse de 1,4 MB alors que les analystes attendaient un recul moins important de 0,5 MB.

Les réserves de produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont aussi baissé (-1 MB), en ligne avec  les estimations. Même celles de kérosène, tellement affectées par la chute du trafic aérien avec la pandémie de COVID-19, ont frémi, diminuant de 0,1 MB. Sur une moyenne de quatre semaines, la consommation des produits pétroliers aux États-Unis reste toutefois faible, à 17,8 mbj, inférieure de 14,8% par rapport à la même période l'année précédente.

Déjà en chute avant la publication du rapport à cause de la rupture des discussions pour un plan de soutien à l'économie américaine, le baril new-yorkais de WTI pour livraison en novembre accentuait sa baisse et s'échangeait à 39,56 dollars (-2,73%) vers 16h00 GMT.

L'allant de la production a été aidé en partie par l'accélération de la cadence des raffineries américaines, qui ont fonctionné à 77,1% de leurs capacités, soit une hausse de plus d'un point de pourcentage par rapport à la semaine précédente.

L'impact du passage des ouragans Laura et Marco fin août dans le Golfe du Mexique semble résorbé alors que la Louisiane s'apprête à subir l'ouragan Delta. Les importations de brut ont progressé la semaine dernière passant de 5,1 millions de barils par jour (mbj) à 5,7 mbj. Les exportations ont décéléré s'inscrivant à 2,6 mbj contre 3,5 mbj la semaine d'avant. Dans le sillage de l'augmentation des stocks de brut sur l'ensemble du pays, les réserves de Cushing, dans l'Oklahoma, où se situent les gigantesques cuves stockant le pétrole WTI coté à New York, ont augmenté de 0,4 MB, à 56,5 MB.

 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.