17/12/2020 22:36
Les populations des pays de l'Asie du Sud-Est estiment que les inondations, la perte de la biodiversité et l'élévation du niveau de la mer sont des effets les plus inquiétants du changement climatique pour la région.
>>Crues et inondations au Centre : la province de Binh Duong au chevet des sinistrés
>>Conjuguer les efforts pour faire face au changement climatique

Inondations à Quang Tri (Centre, Vietnam) en octobre 2020.
Photo: VNA/CVN

Selon les résultats d'une enquête sur les perspectives climatiques en Asie du Sud-Est 2020, menée par l'Institut d'étude de l'Asie du Sud-Est (ISEAS-Yusof Ishak) basé à Singapour, les inondations sont une préoccupation majeure pour la plupart des pays de la région, à l'exception du Cambodge et de Singapour. Concernant la perte de biodiversité, l'Indonésie, le Laos, la Malaisie, les Philippines et le Vietnam sont plus concernés que les autres pays de l'ASEAN.

Les pays sont préoccupés par l'élévation du niveau de la mer à différents niveaux. Seulement 20% ou moins de 20% des personnes interrogées au Cambodge, au Myanmar et au Laos ont exprimé leur inquiétude à ce sujet. Dans le même temps, une proportion plus élevée des interrogés de pays côtiers tels que l'Indonésie, les Philippines, Singapour et le Vietnam estiment que c'est grave.

Les populations d'Asie du Sud-Est sont également particulièrement préoccupées par la sécheresse, les vagues de chaleur et les glissements de terrain dus à de fortes pluies prolongées.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.