24/09/2021 13:23
Des responsables locaux et des gardes forestiers de la province de Hà Giang (Nord) ont collaboré avec l’organisation Faune et Flore International (FFI) pour conserver le rhinopithèque du Tonkin.
>>Un primate en voie de disparition relâché dans le Parc national de Bach Ma
>>Thua Thien-Huê : un douc relâché dans la nature
>>Harmonie entre les moyens d'existence humains et les habitats d'animaux rares

Des rhinopithèques du Tonkin dans la province de Hà Giang.
Photo : FFI/CVN

Hà Giang est la seule province du Vietnam qui abrite une population de cette espèce de primate, l'une des plus rares au monde. En 2002, une population de 60 individus a été repérée dans la forêt à usage spécial de Khâu Ca dans les districts de Vi Xuyên et Bac Mê. Une autre population, estimée à 30-60, a été trouvée six ans plus tard dans la région de Tùng Vài, district de Quan Ba.

En 2015, le Premier ministre a rendu une décision sur la création du parc national de Du Già en fusionnant la réserve naturelle de Du Già et la zone de conservation  de Khau Ca dans le géoparc du plateau calcaire de Dông Van. Le parc couvre une superficie de 15.006 ha, dont 11.224 ha sous protection stricte.

La population de ce singe dans le parc est passée de 60 à environ 160 individus en 2019.

Pendant ce temps, la population dans les trois communes du district de Quan Ba, Cao Ma Po, Ta Van et Tùng Vài, est tombée à 10 contre environ 35 en 2007, a rapporté la FFI, ajoutant que leur cadre de vie a été négativement affecté par les activités humaines, en particulier le braconnage.

À l'heure actuelle, seuls 5.000 ha de forêts sont propices à la vie des rhinopithèques du Tonkin dans cette zone.

La FFI a déclaré que la préservation de ce primate est d'une importance particulière et a souligné la nécessité de créer différentes populations.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Quang Nam et Dà Nang prêtes à accueillir les touristes internationaux La ville de Dà Nang (Centre) envisage l'accueil des touristes étrangers à partir de novembre dans le contexte que la pandémie de COVID-19 est sous contrôle. De son côté, la province de Quang Nam a soumis une demande écrite au Premier ministre sur l'accueil des visiteurs internationaux.