11/09/2021 10:00
Le Premier ministre Pham Minh Chinh a signé la Décision N°1407 portant l'approbation du projet que le Vietnam prépare et participe à l’élaboration de l'Accord international pour réduire la pollution plastique dans les océans.
>>Le Vietnam copréside une conférence sur la pollution plastique et les déchets marins à Genève
>>Le Vietnam souhaite devenir un pays pionnier sur la réduction de la pollution des océans

Le Vietnam considère le défi des déchets plastiques océaniques comme un problème mondial.
Photo : VNA/CVN

Dans le but d'assurer des conditions suffisantes pour les ressources humaines, les informations et les données pour la préparation et la participation proactive aux négociations, de garantir les droits et les intérêts, et d’améliorer les capacités nationales en matière de prévention et de contrôle de la pollution plastique des océans, le Premier ministre Pham Minh Chinh a signé la Décision N°1407 du 16 août 2021 selon laquelle le Vietnam prépare et participe de manière proactive à l’élaboration de l'Accord international pour réduire la pollution plastique dans les océans.

Ainsi, le Vietnam a montré une position de pionnier dans la région pour résoudre le problème des déchets plastiques océaniques, participant activement et proposant la formation de cadres de coopération régionaux et internationaux sur la question des déchets plastiques marins pour prévenir, combattre et réduire cette pollution.

Le projet a une perspective d’un bout à l’autre, mettant en œuvre les options, les lignes directrices et les orientations du Parti  et de l'État sur le développement durable de l'économie maritime. Le Vietnam est pionnier dans la région pour résoudre le problème des déchets plastiques océaniques, contribuant à construire un modèle d'économie circulaire, en gérant efficacement les plastiques.

Le projet contribue à la mise en œuvre cohérente de la politique extérieure d'indépendance, d'autonomie, de paix, d'amitié, de coopération et de développement, de diversification, de multilatéralisation et de garantie des droits et intérêts légitimes de la nation et du peuple vietnamiens.

 
Dans le même temps, il témoigne de la volonté du pays de tirer le meilleur parti de l'assistance internationale dans le processus de préparation et de participation à l’élaboration d'un accord international pour réduire la pollution plastique dans les océans, de  réaliser de manière sérieuse et responsable les obligations internationales au cours du processus de participation.

Le projet étudiera la situation des déchets plastiques océaniques dans certaines zones clés des trois régions du pays - Nord, Centre et Sud -, plus précisément à Quang Ninh, Hai Phong (Nord) ; Dà Nang, Quang Nam (Centre) ; Hô Chi Minh-Ville et Bà Ria - Vung Tàu (Sud).

Le chef du Département général des mers et des îles du Vietnam, Ta Dinh Thi, estime que la promulgation par le Premier ministre de ce projet montre que le Vietnam considère le défi des déchets plastiques océaniques comme un problème mondial. Il nécessite donc une approche et une solution mondiales, mais il doit être aligné sur les priorités de la région de l'ASEAN et du Vietnam.

Le Vietnam soutient et est disposé à participer aux discussions pour élaborer conjointement un accord sur les déchets plastiques océaniques sur la base du respect du droit international, dans le cadre des Nations unies, pour un "océan bleu, une action verte, la paix, la stabilité et la prospérité".

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tiên Giang, tourisme fluvial dans le delta du Mékong Favorisée par la nature, la province de Tiên Giang, à 70 km de Hô Chi Minh-Ville, est le lieu de convergence de trois zones écologiques, l'écorégion d'eau douce alluviale, celle de la mangrove et des zones humides du Dông Thap Muoi.