Douze navires autorisés à quitter les ports ukrainiens pour les exportations de céréales

>>La première cargaison de céréales ukrainiennes en quête d'un nouvel acheteur

>>Arrivée à Istanbul de la deuxième caravane de navires transportant des céréales en provenance d'Ukraine

>>Ukraine : le premier chargement de céréales inspecté près d'Istanbul

Dans le cadre de l'Initiative de la mer Noire, 12 navires ont été autorisés à quitter les ports ukrainiens, a déclaré mercredi 10 août un responsable des Nations unies chargé de coordonner l'accord d'exportation de céréales. Ces navires transportent "plus de 370.000 tonnes de céréales et d'autres stocks alimentaires", a affirmé Frederick Kenney, coordinateur par intérim pour l'ONU du Centre de coordination conjointe (CCC) de l'Initiative de la mer Noire, lors d'un point de presse régulier tenu au siège de l'ONU à New York par liaison vidéo d'Istanbul, en Turquie. L'accord d'exportation de céréales ukrainiennes a pris un très bon départ, a-t-il estimé, notant qu'une forte "augmentation" des demandes de transit est attendue. "Nous avons encore beaucoup de travail devant nous pour garantir que la mise en œuvre de l'initiative se traduise par des résultats concrets pour lutter contre l'insécurité alimentaire dans le monde et pour stabiliser les marchés alimentaires mondiaux", a poursuivi M. Kenney. Le 22 juillet, la Russie et l'Ukraine avaient signé un accord avec la Turquie et les Nations unies pour autoriser les exportations d'aliments et d'engrais à partir de trois ports ukrainiens clés de la mer Noire.


Xinhua/VNA/CVN